Vous êtes ici

CEMAC

Gabon: 14 candidats en lice pour la présidentielle d'août

   Libreville, 16 juil 2016 (AFP) - La Commission électorale gabonaise a validé 14 candidatures pour l'élection présidentielle du 27 août, dont celle du chef de l'Etat sortant Ali Bongo Ondimba, selon un communiqué publié samedi.

   Parmi les 19 candidatures déposés devant la Commission électorale nationale permanente et autonome (Cenap), cinq dossiers jugés incomplets ont été écartées, a précisé à l'AFP une source proche du gouvernement.

Indéfini

Gabon: 19 candidature déposées pour l'élection présidentielle d'août

Libreville, 13 juil 2016 (AFP) - Dix-neuf personnalités ont déposé leur candidature pour l'élection présidentielle au Gabon du 27 août, donnant lieu à des recours de l'opposition pour contester le dossier du président sortant Ali Bongo Ondimba, selon des sources concordantes mercredi.

   Les 19 dossiers déposés à la date-butoir mardi doivent être validés par la Commission électorale (Cenap) au plus tard 30 jours avant la date du scrutin, a affirmé à l'AFP une source proche du gouvernement.

Indéfini

Cameroun/EDF: un milliard d'euros dans un projet de centrale hydroélectrique

Yaoundé, 8 juil 2016 (AFP) - Le leader énergétique français EDF, la Banque mondiale et le gouvernement camerounais vont investir un milliard d'euros dans un projet de centrale hydroélectrique censée assurer un tiers des besoins en électricité du Cameroun d'ici 2021, a rapporté vendredi la radio d'Etat.

   L'entreprise Natchigal hydro power compagny (Nhpc) doit rénover et gérer pendant 35 ans la centrale hydroélectrique de Natchigal, située à 65 kms de Yaoundé, selon la Cameroon radio television (Crtv).

Indéfini

Centrafrique: Abdoul Karim Meckassoua élu président de l'Assemblée nationale

Bangui, 6 mai 2016 (AFP) - L'ancien ministre centrafricain Abdoul Karim Meckassoua, député du quartier musulman du PK5 de Bangui, a été élu vendredi président de l'Assemblée nationale, a constaté l'AFP.

   Sur les sept candidats qui se présentaient au vote de 127 députés présents, M. Meckassoua a obtenu 65 voix. Le deuxième, Anicet George Dologuélé en a obtenu 24 et Martin Ziguélé 14.

Indéfini

Tchad: le Conseil constitutionnel confirme la réélection de Deby pour un 5e mandat

N'Djamena, 4 mai 2016 (AFP) - Le Conseil constitutionnel tchadien a confirmé dans la nuit de mardi à mercredi la réélection pour un 5e mandat du chef de l'Etat Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 26 ans, dès le premier tour de la présidentielle du 10 avril.

   Idriss Deby a obtenu 59,92% des voix, suivi par le chef de file de l'opposition Saleh Kebzabo (12,77% des suffrages) et de Laoukein Kourayo Médard (10,61%), le maire de la capitale économique Moundou, selon les résultats proclamés par le Conseil.

Indéfini

Congo:le president Denis Sassou Nguesso nomme son Premier ministre

Brazzaville, 24 avr 2016 (AFP) - Une semaine après son investiture pour un nouveau mandat de cinq ans, le président congolais Denis Sassou Nguesso a nommé samedi soir son Premier ministre en la personne de Clément Mouamba, selon un décret lu à la télévision publique.

   "Monsieur Clément Mouamba est nommé Premier ministre, chef du gouvernement", indique le décret.

Indéfini

Tchad: le président Idriss Deby Itno réélu pour un 5e mandat (commission électorale)

N'Djamena, 21 avr 2016 (AFP) - Le chef de l'Etat tchadien Idriss Deby Itno a été réélu pour un cinquième mandat au premier tour de la présidentielle du

10 avril avec 61,56% des voix, selon les résultats provisoires publiés jeudi soir par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

   Le chef de l'opposition, Saleh Kebzabo, arrive en deuxième position avec

12,80 % des voix. Laokein Kourayo Medar, maire de Moundou, capitale économique située dans le sud, est en troisième position avec 10,69 % des suffrages.

Indéfini

Congo: Denis Sassou Nguesso investi pour un nouveau mandat de cinq ans

Brazzaville, 16 avr 2016 (AFP) - Le président congolais Denis Sassou Nguesso a prêté serment samedi à Brazzaville devant la Cour constitutionnelle qui l'a investi pour un nouveau mandat de cinq ans, après sa victoire contestée par l'opposition à l'élection présidentielle anticipée du 20 mars.

   "Le quinquennat sera celui de l'économie", a déclaré M. Sassou Nguesso dans son discours d'investiture, en présence d'une demi-douzaine de chefs d'Etat africains.

Indéfini

Pages