BASE DE DONNEES DES RAPPORTS D'ETUDES

Vous êtes ici

DETERMINATION D’UNE STRUCTURE OPTIMALE DES RECETTES FISCALES EN COTE D’IVOIRE

Résumé du rapport: 

Cette étude examine la relation entre la taxation et la croissance économique en Côte d’Ivoire. Pour cela, nous utilisons des données couvrant la période 1961-2006 et une méthode de modélisation en deux étapes prenant en compte les déterminants non fiscaux de la croissance. Nous trouvons que des hausses du taux de pression fiscale et de la part des taxes directes sont associées à une baisse du taux de croissance, une imposition excessive étant plus dommageable que la part relative des taxes directes. Nous estimons une structure fiscale optimale sur la période d’étude et trouvons un taux de pression fiscale optimale ayant une moyenne de 11,4% et une structure optimale accordant en moyenne une part de 12,9% aux taxes directes. L’adoption d’une structure fiscale optimale générerait un accroissement du PIB réel, mais entraînerait une baisse des recettes fiscales.

Télécharger le rapport: 
PDF icon buped_4._2010_dr_keho_yaya.pdf
Date du rapport: 
Vendredi, 1 Janvier, 2010
Nom de la structure: 
CELLULE D’ANALYSE DE POLITIQUES ECONOMIQUES DU CIRES (CAPEC)
Contact de la structure: 
Tel.: (225) 22 44 41 24 Fax : (225) 22 48 51 68 E-mail : info@capec-ci.org, assistanat@capec-ci.org Bd. Latrille près du Lycée Classique d'Abidjan 08 BP 1295 Abidjan 08 - Côte d'Ivoire
Auteurs: 
Yaya KEHO, Chercheur CAPEC
Etude commandé par: 
CELLULE D’ANALYSE DE POLITIQUES ECONOMIQUES DU CIRES (CAPEC)