Vous êtes ici

Pourquoi l'Agenda 2063 est-il un outil stratégique pour la croissance en Afrique ?

L'Agenda 2063 est un cadre stratégique pour la transformation socio-économique de l'Afrique à venir dans les 50 prochaines années. Également connue sous le nom de « The Africa We Want», sa vision directrice est la même que celle de l'Union africaine, à savoir «une Afrique intégrée, prospère et en paix, conduite par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale ».

Elle vise à accélérer la mise en œuvre d'initiatives continentales en faveur de la croissance et du développement durable. Parmi les initiatives sur lesquelles elle s'appuie, on peut citer :

  • Plan d'action de Lagos
  • Traité d'Abuja
  • Programme minimum d'intégration
  • Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA)
  • Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA)
  • Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD)
  • Plans et programmes régionaux et plans nationaux

Ce plan de transformation met à profit les avantages comparatifs de l'Afrique, tels que sa population, son histoire et ses cultures, ses ressources naturelles, sa position et son repositionnement dans le monde pour opérer une transformation sociale, économique et technologique équitable et centrée sur les populations et l'élimination de la pauvreté. Il a sept aspirations :

  1. Une Afrique prospère basée sur la croissance inclusive et le développement durable.
  2. Un continent intégré, politiquement uni et basé sur les idéaux du panafricanisme et la vision de la renaissance de l'Afrique.
  3. Une Afrique attachée à la bonne gouvernance, au respect des droits de l'homme, à la justice et l'état de droit.
  4. Une Afrique pacifique et sécurisée.
  5. Une Afrique avec une forte identité culturelle, un patrimoine commun, des valeurs partagées et une éthique commune.
  6. Une Afrique dont le développement soit axé sur les personnes, en s'appuyant sur le potentiel des Africains, en particulier des femmes et des jeunes, et en prenant soin des enfants.
  7. L'Afrique en tant qu'acteur mondial et partenaire puissant, flexible et influent.

Origine

L'Agenda 2063 a été officiellement lancée en 2013. Au cours des 50 dernières années, l'Afrique s'est concentrée sur l'obtention de l'indépendance politique du continent. À l'occasion du jubilé d'or (mai 2013) de l'Organisation de l'unité africaine (OUA)/Union africaine (UA) qui a été le fer de lance du processus de décolonisation, le continent s'est consacré à la réalisation de la Vision panafricaine d'une Afrique intégrée, prospère et pacifique, portée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale.

Pour concrétiser cette vision, le Sommet du Jubilé d'or de l'Union a proposé une déclaration solennelle dans différents domaines de progrès tels que le développement social et économique, l'intégration, la gouvernance démocratique et la paix et la sécurité, entre autres.

Afin de faire de la déclaration solennelle une réalité et dans le contexte de la Vision de l'UA, le Sommet du Jubilé d'or de l'Union a chargé la Commission de l'Union africaine (CUA), soutenue par l'Agence de planification et de coordination du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NPCA), la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique pour l'Afrique (UNECA), de préparer un programme continental sur 50 ans.

Qu'est-ce qui différencie cette initiative des autres du passé ?

  • Approche consultative. Les consultations de la Citoyenneté africaine ont été nombreuses : c'est une agenda dirigée par la voix de la population.
  • Resultat d'orientation. Des objectifs, des cibles et des stratégies ont été définis dans chaque domaine d'aspiration pour les parties prenantes aux niveaux national, régional et continental.
  • Suivi et évaluation/responsabilité.S'assurer que les activités, les produits et les résultats prévus soient sur la bonne voie pour être atteints.
  • Cohérence des politiques/espace : toutes les initiatives continentales et régionales réunies dans un même groupe.
  • Financement/Partenariat : Une stratégie de mobilisation de ressources élaborée a identifié les principaux domaines d'intervention et les options de financement associées.
  • Stratégie de communication : l'Agenda 2063 doit appartenir à la population dans un cadre d'une communication claire.

Suivi de l'avancement

Le Rapport sur le développement durable en Afrique 2017 : suivi des progrès accomplis dans la mise en œuvre d'Action 2063 et des objectifs de développement durable a récemment été publié afin de fournir une base de référence pour le suivi des résultats à venir. Par exemple, le rapport souligne l'amélioration de la parité entre les sexes dans les effectifs des écoles primaires et secondaires.

Il note également d'importantes améliorations dans les systèmes de santé et des baisses substantielles de la mortalité maternelle et infantile dues à l'accès à des accoucheuses qualifiées, à la réduction des taux de fécondité des adolescents et à un meilleur accès à la planification familiale. Le rapport examine également la question de l'utilisation durable des océans, des mers et des ressources marines aux fins du développement économique et social.

 

Pour en savoir plus sur les opportunités en Afrique, visitez notre site Web et impliquez-vous.

Vous aimerez peut-être également :

L'équipe IZF | représentant des investissements directs | Investir en Zone Franc

Pour en savoir plus sur le secteur francophone de l'Afrique ou les investissements directs étrangers, veuillez nous contacter à www.izf.net ou contacter l’un de nos représentants:

L'équipe de l'Association IZF
Tél. : (+226) 25 30 11 08
E-mail:  contactizf@izf.net (link sends e-mail)