Vous êtes ici

L'Afrique réussit dans la couverture sanitaire universelle

Selon le Dr. Marie-Gloriose Ingabire, Spécialiste principale des programmes au Centre de recherche pour le développement international au Canada, la moitié des naissances sur la planète d'ici 2050 se produiront en Afrique. Assurer l'accès à des soins abordables et de qualité est un facteur essentiel pour cette population en croissance et la bonne nouvelle est que les pays africains déploient de grands efforts pour atteindre la couverture sanitaire universelle. « Ils investissent de plus en plus dans la fourniture de services de santé communautaires en essayant d'atteindre les populations vulnérables ». De plus, les gouvernements mettent en œuvre des mécanismes pour assurer un soutien financier aux habitants.

Les progrès significatifs atteints en matière de santé au cours des dernières années comprennent une baisse importante de la mortalité infantile et maternelle. Les taux de mortalité infantile ont été réduits de près de moitié entre 1990 et 2015, selon l'Unicef ​​et l'Organisation mondiale de la santé. En outre, le nombre de décès d'enfants de moins de cinq ans est passé de 12,7 millions à 5,9 millions par an au cours de la même période.

Les taux de mortalité maternelle (hors Afrique du Nord) ont chuté de 35 %, alors que l'Afrique du Nord a déjà atteint l'objectif de 70 décès maternels pour 100 000 naissances. Par rapport au taux global de mortalité maternelle (diminué de 44 %), il s'agit d'un progrès remarquable.

 

Ces chiffres positifs sont dus à un meilleur accès aux accoucheuses qualifiées et à la planification familiale. Cela expliquerait également la baisse de 21 % du taux de natalité chez les adolescentes signalée dans le Rapport sur le développement durable en Afrique 2017. En outre, l'incidence du VIH a diminué de 62 %.

Pour le professeur Kevin Marsh, conseiller principal de l'Académie africaine des sciences, la réduction de la mortalité infantile apporte « des gains énormes en matière de contrôle du paludisme, la mortalité due au paludisme ayant diminué de 66 % en Afrique par rapport à 2000 ». Le paludisme, avec la diarrhée et la pneumonie, a toujours été l'une des principales causes de décès chez les enfants de 1 à 59 mois en Afrique.

Un autre facteur déterminant est la couverture vaccinale élevée contre la poliomyélite sur tout le continent. Les deux, grâce au progrès des services de santé universels. 

Toutefois, il y a encore des défis. Même si des progrès ont été réalisés au cours de la dernière décennie pour augmenter la proportion d'accouchements assistés par des professionnels, l'accouchement est toujours risqué (sauf en Afrique du Nord). L'accouchement, selon le personnel de santé qualifié, montre des progrès, étant donné qu'entre 13 et 33 % des décès maternels pourraient être évités avec l'accompagnatrice appropriée.

Néanmoins, l'examen des progrès accomplis dans la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030 a mis l'accent sur l'amélioration considérable de la santé sur le continent africain et sur les mesures prises pour améliorer les conditions de vie de tous.

Proportion d'accouchements assistés par du personnel de santé qualifié par région

Région

2000

2015

Asie de l'Est

96,7

99,9

Régions développées

99,4

98,7

Caucase et Asie centrale

88,1

96,7

Amérique latine et Caraïbes

87,8

93,7

Afrique du Nord

70,0

89,2

Asie de l'Ouest

72,4

84,3

Asie du Sud-Est

62,2

83,7

Monde

62,0

75,4

Régions en développement

58,3

73,1

Asie du Sud

38,2

63,2

Afrique (sauf l'Afrique du Nord)

42,8

51,4

Océanie

47,7

50,2

Proportion de naissances (%)           0     20     40      60     80     100

 

Source : 2017 Africa Sustainable Development Report: Tracking Progress on Agenda 2063 and the Sustainable Development Goals (with information of Statics Division, 2016).

 

L'équipe IZF | représentant des investissements directs | Investir en Zone Franc

Pour en savoir plus sur le secteur francophone de l'Afrique ou les investissements directs étrangers, veuillez nous contacter à www.izf.net ou contacter l’un de nos représentants:

L'équipe de l'Association IZF
Tél. : (+226) 25 30 11 08
E-mail:  contactizf@izf.net (link sends e-mail)