Vous êtes ici

Le Franc CFA et le passage à l'Euro

Le Franc CFA et le passage à l'Euro
Depuis sa création en 1939, la Zone franc repose sur trois principes fondateurs :
 
  • parité fixe,
  • libres transferts,
  • convertibilité illimitée garantie par le Trésor français.
 Le remplacement du franc français par l'Euro ne remet en cause aucune de ces caractéristiques.  

Le traité de Maastricht (décembre 1991) autorise les Etats africains et la France à poursuivre leur coopération monétaire.
 
Depuis le 1er janvier 1999, l'Euro se substitue au franc sur la base d'une parité fixe. Les francs CFA et le franc comorien sont maintenant définis par une parité fixe par rapport à l'euro.
 
Principe I : la parité est fixe
 
Depuis le 1er janvier 1999 :
Le franc CFA est défini par rapport à l'euro selon une parité fixe.

1 euro = 655,957 F CFA 1000 F CFA = 1,52449017 euro
Les taux de conversion irrévocables des onze monnaies nationales en Euro sont les suivants:
 
1 euro est équivalent à
6,55957
francs français
1,95583 deutsche mark
40,3399 francs belges
40,3399 francs luxembourgeois
0,787564 livre irlandaise
1.936,27 lires italiennes
166,386 pesetas espagnoles
2,20371 florins néerlandais
13,7603 schillings autrichiens
200,482 escudos portugais
5,94573 marks finlandais

Les Etats africains bénéficient ainsi d'une stabilité monétaire élargie à l'ensemble de l'Union européenne.
 
Pour convertir des francs CFA en une autre devise (et inversement), cliquez ici.
 
 
Principe II : Les transferts sont libres
 
Avant et après le 1er janvier 1999:
 
Sans entraves et avec un minimum de contrôles, il est possible de transférer des francs CFA vers la France ou vers un autre Etat africain.
L'arrivée de l'euro n'amène pas plus de restrictions de change à l'intérieur de la zone monétaire
 
Principe III : le Trésor français garantit la convertibilité
 
Avant le 1er janvier 1999 :
Par l'intermédiaire du franc français, un particulier, une entreprise ou un Etat pouvait obtenir sans limite la devise internationale de son choix ( dollar, livre, yen, franc suisse, ...) en échange de francs CFA.
 
Depuis le 1er janvier 1999 :
 
Le Trésor français continue à accepter de convertir les francs CFA en toute devise internationale souhaitée. Pour calculer la parité dans la devise désirée, on ne passe plus par le franc français mais par l'euro.
 
Pour en savoir plus, consultez la Décision du conseil de l'Union européenne du 23 novembre 1998 concernant les questions de change relatives au franc CFA et au franc comorien.