Vous êtes ici

Coton : l'or blanc de l'afrique de l'ouest

Le « pays des hommes incorruptibles » ou « la patrie de tous les hommes », selon la traduction de la devise en langue maternelle maure, le Burkina Faso est un pays devenu un exemple de dépassement pour les pays voisins. Une histoire difficile n'a pas empêché le Burkina Faso de devenir un pays prospère qui a trouvé dans l'agriculture, en particulier dans la culture du coton, la voie vers un avenir meilleur.
Avant 1984, le Burkina Faso s'appelait République indépendante de Haute-Volta. Le pays a trouvé dans le coton l'or blanc, qui constitue une partie importante de son économie. La culture du coton a augmenté de 57 % en 2012 et les acteurs de cette activité ont fait un important investissement technologique comme la mise en œuvre de la culture de semences transgéniques, ce qui entraînera une croissance de la production.

L'avancée technologique a fait possible que le coton soit le principal produit d'exportation du Burkina Faso, assurant à ce pays des avantages concurrentiels dans le commerce international. On estime qu'à présent plus de 80 % des cultures de coton dans le monde ont recours aux semences transgéniques.

Le coton du Burkina Faso est de meilleure qualité, beaucoup plus propre et ses coûts de production sont bien plus compétitifs que ceux du coton américain. Cela a permis à ce pays africain de se consolider comme le premier exportateur mondial de ce produit. La production d'or contribue également à la croissance économique du pays. Cependant, le coton est la vedette de l'économie burkinabé.

À l'heure actuelle, le secteur du coton est le plus solide et le plus stable de la nation africaine. Sa libéralisation - ayant pour but le développement du même - a contribué également à la croissance du produit intérieur brut (PIB) du pays.

Selon l'édition du magazine For the Cotton Sector du mois de mars de l'année dernière, laquelle a passé en revue dans le détail la réalité et les prévisions pour l'avenir du secteur du coton, le pays qui jouit des meilleures projection pour ce secteur est le Burkina Faso - qui fait partie du groupe des cinq pays ayant la plus grande production de coton en Afrique. Le coton burkinabé représente 89 % du total du continent.

Le Burkina Faso est toujours un des plus grands producteurs de coton à l'échelle mondiale, assurant 27 % du total produit avec une production qui monte à 285 000 tonnes.

Le climat du pays est l'un des facteurs les plus déterminants pour la production de coton. La culture du même est devenue une arme contre la pauvreté. En fait, un habitant sur quatre considère le coton une source importante de subsistance pour sa famille.

Autour de l'utilisation de la biotechnologie, un débat à l'échelle mondiale a motivé l'adoption de mesures visant à réglementer l'utilisation de la technologie dans l'agriculture. Le Burkina Faso n'a pas échappé au débat et a également adopté des mesures pour mettre fin aux cultures transgéniques dans les plantations de coton, sans que cette mesure ne nuise à la production de coton.

L'équipe IZF | représentant des investissements directs | Investir en Zone Franc

Pour en savoir plus sur le secteur francophone de l'Afrique ou les investissements directs étrangers, veuillez nous contacter à www.izf.net ou contacter l’un de nos représentants:

L'équipe de l'Association IZF
Tél. : (+226) 25 30 11 08
E-mail:  contactizf@izf.net (link sends e-mail)