Vous êtes ici

Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC)

 

Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC)
Secrétariat Exécutif de la CEMAC,
BP 969 - Bangui - CENTRAFRIQUE
Site Internet: http://www.cemac.cf
Email :secemac@cemac.cf
Tél : (236) 61 13 59 / 61 21 79 / 61 65 84
Fax : (236) 61 21 35

Création:

 

 

Le traité instituant l'UDEAC a été signé le 8 décembre 1964 par 5 pays, le démarrage de ses activités en janvier 1966. La Guinée Équatoriale a adhéré en janvier 1984.

 

Le Traité instituant la CEMAC a été signé le 16 mars 1994 à Ndjamena (Tchad). Il est à ce jour ratifié par Décrets Présidentiels par le Cameroun, la Guinée Équatoriale et le Tchad. Ces décrets concernent également l'additif au traité relatif au régime juridique et institutionnel de la CEMAC, ainsi que la convention régissant l'Union économique de l'Afrique centrale (UEAC) et la convention régissant la Cour de justice de la CEMAC, signés le 5 juillet 1996 à Libreville.

 

 

Objectifs et missions de la CEMAC:

 

 

Regroupant 6 pays de l'Afrique Centrale (Cameroun, Centrafrique, Congo , Gabon, Guinée Équatoriale, Tchad), la CEMAC constitue un prolongement de l'Union monétaire (BEAC) et de l'Union Douanière et Économique de l'Afrique Centrale (UDEAC) dont elle prend le relais et qu'elle renforce.

 

Elle a pour missions et objectifs principaux:

 
  • l'établissement d'une union de plus en plus étroite entre les peuples des Etats membres pour raffermir leurs solidarités géographique et humaine .
  • la promotion des marchés nationaux par l'élimination des entraves au commerce intercommunautaire, la coordination des programmes de développement, l'harmonisation des projets industriels .
  • le développement de la solidarité des pays membres au profit des pays et régions défavorisés .
  • la création d'un véritable marché commun africain

 

Organisation :

 

 

La CEMAC est composée de deux Unions :

 
  • l'Union Économique de l'Afrique Centrale (UEAC)
     
    et
  • l'Union Monétaire de l'Afrique Centrale (UMAC)
     

Le fonctionnement de la CEMAC est géré par :

 
  • la Conférence des Chefs d'État, organe suprême qui détermine les grandes orientations de la Communauté et de ses Institutions. .
  • le Conseil des Ministres (3 ministres par Etat), assure la direction de chacune des Unions .
  • le Secrétariat Exécutif, plaque tournante entre les Institutions, prépare et contrôle les décisions et leurs applications. .
  • le Comité Inter-Etats a pour rôle principal de préparer les délibérations du Conseil des Ministres.

Il faut ajouter deux Institutions à vocation de contrôle :

 
  • la Cour de Justice Communautaire .
  • le Parlement Communautaire

L'UEAC intègre plusieurs institutions spécialisées dont:

 
  • l'EIED
    (École Inter-Etats des Douanes).
  • l'ISTA
    (Institut Sous-régional multisectoriel de Technologie Appliquée, de planification et d'évaluation de projets), .
  • l'ISSEA
    (Institut Sous-régional de Statistique et d'Économie Appliquée) .
  • la BDEAC
    (Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale).

L'UMAC intègre deux institutions spécialisées dont la BEAC (Banque des États de l'Afrique Centrale) et la COBAC (Commission Bancaire de l'Afrique Centrale).

 

 

Principales publications :

 

 

 

 
Source : Secrétariat Exécutif CEMAC

 

 
Pour plus de précisions: http://www.cemac.cf