Vous êtes ici

COMMENT ON CÉLÈBRE NOËL EN AFRIQUE

Noël approche ! Les festivités ont commencé partout dans le monde et l'Afrique, avec ses 380 millions de chrétiens, sans exception. En fait, avec l'islam, le christianisme (qui est apparu au 1er siècle après J.-C.) est la religion la plus pratiquée sur le continent et des études suggèrent que le nombre doublera d'ici 2025.

Noël en Afrique garde une grande partie de sa signification spirituelle. Aller à l'église est un objectif principal et les processions ont lieu après un service organisé la veille de Noël. Les églises organisent de grandes soirées musicales et de longues pièces de crèche. La célébration est beaucoup moins commercialisée que dans d'autres parties du monde ; par exemple, les cadeaux sont généralement du savon, des livres scolaires et des vêtements. En outre, les Africains voient dans cette journée une occasion de rendre visite à leurs amis et voisins, non seulement de passer du temps avec leur famille.

Traditions locales

Dans la plupart des pays, ce sont de joyeuses occasions de musique et de danse. En Gambie, par exemple, les gens défilent avec de grandes lanternes appelées fanaux en forme de bateaux ou de maisons, faites de bambou et de papier et éclairées de l'intérieur avec des bougies. En Sierra Leone, les villes et les villages célèbrent avec des fêtes de mascarade.

Les Nigérians croient au Père Noël, à leur version du Père Noël, et lancent des fêtes qui durent toute la nuit la veille de Noël. Les fidèles du Congo apportent un cadeau sur une table de communion. Et au Malawi, les enfants font du porte-à-porte habillé comme des anges pour interpréter des danses et des chants de Noël accompagnés d'instruments faits maison, en échange d'un petit cadeau monétaire.

Les enfants Zambiens sont encouragés à apporter un cadeau à l'église pour les enfants qui sont dans les hôpitaux. Le Ghana célèbre différentes fêtes sur les plages, dans les hôtels, au travail, à l'école et dans les centres communautaires, mais les gens vont aussi à l'église pour remercier Dieu d'avoir envoyé Jésus et prier pour une bonne nouvelle année. Au Libéria, au lieu du Père Noël, ils attendent l'arrivée de Old Man Bayka, un diable qui marche dans les rues en train de supplier pour des cadeaux.

Calendrier julien

Les chrétiens orthodoxes Éthiopiens et Égyptiens ou chrétiens coptes célèbrent Noël selon le calendrier julien, qui est le 7 janvier pour le calendrier grégorien. Ils jeûnent 43 jours avant Noël, une période où ils ne mangent pas de viande, de poisson, d'œuf ni de lait.

À la veille de Noël, en Egypte, il y a un service spécial de l'église de minuit où les gens mangent le pain du Qurban, après quoi ils retournent chez eux et prennent un repas appelé fatta. Le service d'église copte le plus célèbre est tenu par le pape copte dans la cathédrale Saint-Marc dans le district d'Abbassia au Caire.

Noël s'appelle Ganna dans l'Église orthodoxe éthiopienne. À l'aube de Ganna, les gens portent des vêtements en coton blancs semblables à une toge romaine, avec des rayures colorées à ses extrémités. Des milliers de pèlerins arrivent à la Bet Maryam (église de la Vierge Marie) dans la ville de Lalibela. Le 19 janvier, les Ethiopiens célèbrent Timkat, une fête de trois jours pour célébrer le baptême de Jésus-Christ avec une procession.

Célébration dans les pays musulmans

Même dans certains pays africains à prédominance musulmane, comme le Sénégal et le Mali, il s'agit d'une fête nationale et les gens la célèbrent comme un moyen d'exprimer leur solidarité à leurs voisins catholiques.

Au Sénégal, le gouvernement met en lumière la route qui passe devant la mosquée principale de la ville. Les marchands décorent leurs magasins et les vendeurs de rue offrent des Père Noël éclatants, des chansons de Noël qui se mélangent aux radios se mêlent dans les rues et un Père Noël africain en barbe blanche floue se tient dans un supermarché.

En ce qui concerne le Mali, la plupart des célébrations se déroulent dans des églises où les gens passent plus de 30 heures, en commençant par un service de nuit qui comprend le culte, la prédication, le chant des chants et les chants des jeunes. Les enfants et les femmes récitent des versets bibliques le jour de Noël. Le lendemain, il y a un service de baptême et ensuite les femmes font le tour des maisons pour saluer les gens, chanter et danser.

Dîner

Les célébrations, bien que portées selon les mêmes principes, ont des différences régionales. Mais l'un des points clés communs est le dîner de Noël. En Afrique de l'Est, les gens rôtissent des chèvres tandis qu'en Afrique du Sud ils mangent du braai, des tourtes hachées et de la dinde. Les repas nigérians comprennent bélier, ragoût, riz frit et un délicieux gâteau. Le dîner de Noël au Ghana n'est pas complet sans soupe de fufu et de gombo, et au Libéria, le bœuf, le riz et les biscuits sont les favoris. 

Le plat le plus important en Ethiopie est un ragoût épicé à base de viande et de légumes, appelé wot. Le barbecue de moutons est un aliment populaire au Kenya, où les familles fabriquent leur propre bière. D'autres pays incluent les fruits de mer, en particulier le homard.

Décorations

Au lieu de pin ou de sapin, tout, des manguiers aux palmiers, est décoré de clochettes et de faux flocons de neige. Les Nigérians décorent leurs maisons et leurs églises avec des feuilles de palmiers qui symbolisent la paix. Au Ghana, les familles décorent leurs quartiers par le biais lumières, bougies et d'ornements scintillants. Les Kenyans décorent leurs maisons et leurs églises avec des ballons colorés, des rubans, des fleurs et du papier.

Beaucoup de villes en Ouganda sont entièrement décorées dans des couleurs comme l'or, le violet et le rouge, et certaines familles mettent en place des arbres de Noël. Les poinsettias sont l'emblème national de Madagascar et, ces jours-là, ils sont entièrement cultivés.

Si vous voulez faire l'expérience d'un autre type de célébration de Noël, vous savez où aller !

Ukhisimusi Omuhle ! (Joyeux Noël en zoulou).

 

Pour en savoir plus sur les opportunités en Afrique, visitez notre site Web et impliquez-vous.

Vous aimerez peut-être également :

La toussaint

L'équipe IZF | représentant des investissements directs | Investir en Zone Franc

Pour en savoir plus sur le secteur francophone de l'Afrique ou les investissements directs étrangers, veuillez nous contacter à www.izf.net ou contacter l’un de nos représentants:

L'équipe de l'Association IZF
Tél. : (+226) 25 30 11 08
E-mail:  contactizf@izf.net (link sends e-mail)