Vous êtes ici

Actualité par pays

ACTUALITES PAR PAYS

: Burkina Faso
Dakar, 17 sept 2015 (AFP) - Le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall, président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), se rendra vendredi au Burkina Faso où des putschistes ont renversé les autorités de transition, a-t-on appris de source officielle sénégalaise.    Le président Sall "sera à Ouagadougou demain matin", a indiqué jeudi soir cette source à l'AFP sous le couvert de l'anonymat.    M Sall avait été l'émissaire de la Cédéao durant la crise...
Ouagadougou, 17 sept 2015 (AFP) - Le nouvel homme fort du Burkina Faso, le général Gilbert Diendéré, a promis jeudi que des élections seraient organisées "rapidement", dans une interview à l'AFP quelques heures après le coup d'Etat militaire qui l'a porté au pouvoir.    "Notre souhait, c'est de nous réorganiser et d'aller rapidement aux élections", a dit le général Gilbert Diendéré, ancien chef d'état-major particulier de l'ex-président Blaise Compaoré désigné dans la journée par des...
Ouagadougou, 17 sept 2015 (AFP) - Le général Gilbert Diendéré, ancien chef d'état-major de l'ex-président Blaise Compaoré, a été placé jeudi à la tête du Conseil national de la Démocratie (CND), nouveau pouvoir mis en place par les militaires putschistes qui ont renversé les autorités de transition du Burkina Faso.    Les putschistes ont "chargé le général de brigade Gilbert Diendéré d'assumer la fonction de président du CND", selon un communiqué lu à la télévision publique par le lieutenant-...
   Ouagadougou, 17 sept 2015 (AFP) - Les militaires du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) au Burkina Faso, qui ont pris en otages le président et le gouvernement mercredi, ont annoncé jeudi matin avoir "dissous" les institutions de la transition et promis d'organiser des "élection inclusives".    Un "Conseil national de la Démocratie" affirme avoir mis "fin au régime déviant de la transition (...) Le président de la Transition est démis de ses fonctions. Le gouvernement de transition"...
Ouagadougou, 16 sept 2015 (AFP) - Le président intérimaire du Burkina Faso Michel Kafando ainsi que le Premier ministre Isaac Zida et deux ministres étaient retenus mercredi au Palais présidentiel à Ouagadougou par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), la garde prétorienne de l'ex-président Blaise Compaoré, a-t-on appris de source officielle.    Les militaires ont fait "irruption dans la salle du Conseil des ministres à 14H30 et ont pris en otage le président du Faso Michel Kafando,...
Ouagadougou, 14 sept 2015 (AFP) - La Commission nationale de réconciliation et des réformes (CRNR) a recommandé lundi la dissolution du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), la garde prétorienne de l'ex-président Blaise Compaoré chassé du pouvoir fin octobre 2014 par la rue.    La CRNR a aussi préconisé un référendum sur une nouvelle Constitution.    "Nous recommandons de dissoudre le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), dans le cadre de la refondation de l'armée", a déclaré Mgr...
Ouagadougou, 10 sept 2015 (AFP) - Quatorze des 16 candidats qui avaient été présélectionnés ont été retenus pour l'élection présidentielle du 11 octobre au Burkina Faso par le Conseil constitutionnel qui a écarté  deux pro-Compaoré dont Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères, de la liste définitive publiée jeudi à Ouagadougou.    L'ancien Premier ministre Roch Marc Christian Kaboré et Zéphirin Diabré, le chef de file de l'opposition sous Blaise Compaoré, présentés comme les...
Cotonou, 6 sept 2015 (AFP) - Le président béninois Thomas Boni Yayi a été désigné par la Cédéao médiateur des élections présidentielles et législatives du  11 octobre au Burkina Faso, a indiqué samedi le ministre béninois des affaires étrangères, Saliou Akadiri.    "Le président Macky Sall, en sa qualité de président en exercice de la Cédéao, a désigné Yayi Boni pour une mission de facilitation. Les élections du 11 octobre vont se dérouler dans un contexte difficile. Car, toutes les forces ne...
   Ouagadougou, 5 sept 2015 (AFP) - L'un des candidats à la présidentielle du 11 octobre au Burkina a introduit samedi un recours en annulation des candidatures de quatre ex-proches du président déchu Blaise Compaoré, figurant sur une liste provisoire publiée par le Conseil constitutionnel.    "J'ai bel et bien déposé auprès du Conseil constitutionnel un recours aux fins de voir déclarer inéligibles les candidats Djibril Yipéné Bassolé et Yacouba Ouédraogo (...) pour avoir soutenu la...
Ouagadougou, 5 sept 2015 (AFP) - L'assemblée intérimaire du Burkina Faso a adopté vendredi un nouveau code de la presse supprimant les peines de prison pour les journalites accusés de délits de presse, à quelques semaines de la présidentielle du 11 octobre.    Ce texte, adopté après de houleux débats, substitue aux peines d'emprisonnement des amendes allant de 1 à 5 millions de FCFA (1.500 à 7.500 euros), contre des amendes de 10 à 15 millions (15.000 à 22.500 euros) proposés par le...
Ouagadougou, 21 août 2015 (AFP) - Les candidats à la présidentielle du 11 octobre au Burkina ont signé vendredi à Ouagadougou, un "code de bonne conduite" pour un scrutin "apaisé", censé tourner définitivement la page des 27 ans de règne du président déchu Blaise Compaoré.    Le "Pacte de bonne conduite" élaborée par le Conseil supérieur de la communication (CSC) qui en sera également le garant, a été signé également par les médias et la société civile, en présence du président burkinabè...
Ouagadougou, 28 juil 2015 (AFP) - Des députés proches de l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré ont saisi le Conseil constitutionnel pour annuler la mise en accusation de l'ex-dirigeant pour "haute trahison", dénonçant une "chasse aux sorcières", a-t-on appris mardi de sources proches du parti de Compaoré.    Les députés du parlement intérimaire ont voté le 16 juillet la mise en accusation de M. Compaoré devant la Haute Cour de justice pour "haute trahison" et "attentat à la Constitution...

Pages