You are here

INVESTIR AU TCHAD ET DÉCOUVRIR TOUTES LES POSSIBILITÉS OFFERTES PAR SON « OR NOIR »

Dans la région centrale du continent africain s'étend une surface d'un million de kilomètres carrés. Il s'agit d'un pays d'environ 15 millions d'habitants, ce qui constitue une opportunité précieuse pour l'agriculture. C'est la République du Tchad, une nation qui est optimiste pour l'avenir et dont l'axe principal de son économie est l'agriculture et la production de pétrole.

Les vastes terres du Tchad font de ce pays d'Afrique centrale un exportateur de produits diversifiés en raison de la fertilité de celles-ci. Ses principales activités économiques sont la production de pétrole brut, de coton brut, de résines d'insectes, de graines oléagineuses et de raffinage du pétrole. Les produits du Tchad sont essentiellement exportés vers les États-Unis, l'Inde, le Japon, la Chine et d'autres pays asiatiques.

Le pétrole brut constitue 93 % des recettes d'exportations de la nation tchadienne et, ces dernières années, sa production a été de plus de 2 milliards de dollars par an. Depuis le début de la décennie, le Tchad a trouvé un nouveau cap porteur d'espoir avec la production et l'exportation de « l'or noir », fondamental pour l'amélioration de la qualité de vie de ses habitants. Selon le rapport de l'US Energy Information Administration, du moment où le pétrole devint le produit vedette de la nation tchadienne, cette décision eut un impact significatif immédiat sur son produit intérieur brut (PIB). Ce paramètre affiche une croissance de 9,7 % en 2003 et de 35,9 % cumulés les années suivantes.

Cependant, l'exploitation du pétrole n'est pas quelque chose de nouveau pour le Tchad, car à partir du milieu du siècle dernier, des explorations ont été effectuées pour découvrir des champs pétrolifères. Les mêmes ont porté leurs fruits et le secteur pétrolier est à présent le principal moteur de l'économie du Tchad. Bien que les prix du pétrole soient restés bas par rapport à la période de 2011 à 2014, le Tchad bénéficie, depuis 2017, des investissements réalisés dans le secteur pétrolier. Si de nouvelles terres dans le sud du pays entament l'exploitation pétrolière, ces terres serviront de base à une accélération progressive du PIB du pays, estimée à près de 50 % d'ici 2020. 

La Banque mondiale, au début de ce siècle et grâce à une gestion insistante des sociétés Exxon et Mobil, a décidé d'aider le Tchad par le biais de l'octroi d'un crédit pour rétablir à la fois les opérations pétrolières et les explorations sur le terrain, visant à découvrir de nouveaux champs pétroliers. L'espoir d'une diminution progressive de la pauvreté dans la région tchadienne est l'objectif de la Banque mondiale par le biais du relancement de la production de pétrole brut dans ce pays. Selon cette organisme multilatéral, il s'agit d'un cas unique et d'un exemple de coopération privé-public qui représente un changement pour cette nation centrafricaine.

Bien que le pétrole soit le principal axe économique de la région, ces dernières années, les investissements ont permis la diversification de l'économie du pays, ce qui a permis le développement d'activités économiques connexes à l'agriculture. Un signe de ceci sont les rives du fleuve Logone, où les paysans et hippopotames coexistent en harmonie.

Le Tchad est un pays qui offre de nombreuses opportunités et une croissance significative, ce qui attire les investisseurs locaux et étrangers, grâce aux liens des organismes internationaux qui soutiennent le potentiel du sol tchadien. Les progrès significatifs atteints dans la réglementation pour créer des entreprises sur le territoire et explorer le pétrole dans la région contribuent également. En somme, ces progrès et opportunités rendent le pays plus attrayant et simplifient les processus d'investissement au Tchad. Bientôt, IZF énoncera les alternatives d'affaires desquelles vous pouvez profiter dans l'important territoire du Tchad.

L'équipe IZF | représentant des investissements directs | Investir en Zone Franc

Pour en savoir plus sur le secteur francophone de l'Afrique ou les investissements directs étrangers, veuillez nous contacter à www.izf.net ou contacter l’un de nos représentants:

L'équipe de l'Association IZF
Tél. : (+226) 25 30 11 08
E-mail:  contactizf@izf.net (link sends e-mail)