Está aqui

PARCS NATIONAUX ET RÉSERVES MARINES, LE CHEMIN DE LA CONSERVATION AU GABON

Il n'est aucun secret que l'Afrique possède une grande richesse naturelle, des paysages luxuriants et une biodiversité incroyable. Le Gabon est l'un des pays qui répond le mieux à ces exigences et un échantillon de ceci, est que le pays a été catalogué comme « Le dernier Éden ».

Le Gabon est situé au niveau de l'Equateur, où se trouve la forêt vierge la plus dense et la plus vierge d'Afrique, qui occupe 85 % de son territoire. Il a également plus de 800 km de côtes.

La richesse de sa faune est grande. Dans le pays ont peut trouver des mandrins, des gorilles, des chimpanzés, des éléphants et des baleines à bosse, parmi beaucoup d'autres espèces. Plus de 40 groupes ethniques font du Gabon un voyage charmant et captivant, où vous pourrez vivre des expériences de rites et coutumes ancestrales.

Le Gabon abrite de grandes exploitations de minéraux tels que le fer, le manganèse et l'uranium et il possède également de grandes réserves de pétrole. En dépit de cela, la biodiversité n'a pas été particulièrement affectée, puisque le Gabon bénéficie d'une grande protection de l'habitat de ses animaux et de ses écosystèmes, avec 13 parcs naturels, qui occupent 13 % de la surface du pays.

Cette nation africaine a un réseau de 20 parcs marins et aquatiques qui abritent une grande variété d'espèces menacées, telles que les tortues, les dauphins et les baleines. Depuis la création des zones maritimes protégées, des zones distinctes ont été établies pour la pêche commerciale et artisanale, dans un plan nommé « Plan de gestion du secteur de la pêche le plus durable en Afrique », dans lequel de grands efforts sont déployés pour promouvoir la pêche durable. Cela a été une mesure urgente cherchant à réparer les dommages causés à la vie marine pendant des décennies par la pêche internationale illégale. En effet, dans un court laps de temps, des résultats positifs ont été obtenus, car les zones protégées ont contribué à restaurer l'habitat de plusieurs espèces de poissons qui ont été réduites et un contrôle accru est exercé sur la pêche.

Le Gabon mise sur la durabilité, profitant de toutes les ressources naturelles dont il dispose encore, car c'est l'un des pays qui travaille plus dur pour la conservation, atténuant les effets du changement climatique et l'impact du travail humain dans la vie maritime et sauvage. Si on considère que moins de 3 % de la planète est protégée et que l'impact est de plus en plus puissant, le Gabon fait une contribution fondamentale au rétablissement des espèces menacées et de leurs habitats et est un exemple au niveau global du développement possible sans pour autant mettre en péril la santé de l'environnement.

Le Gabon a dépassé l'objectif de l'ONU de protéger 10 % des eaux océaniques d'ici 2020. Ce fut un travail difficile, mais les besoins en matière de protection des ressources naturelles du pays sont nombreux.

Le Gabon est un pays qui invite d'autres pays à la conservation et au développement économique durable, pour atténuer la situation actuelle de la planète.

Le Gabon est un pays qui comprend la croissance économique comme un défi long terme qui doit aller de pair avec des politiques qui compromettent les entrepreneurs à développer l'industrie ayant le moins d'impact possible sur la planète, les communautés de l'environnement et que des Projets de responsabilité sociale des entreprises et des soins de l'environnement doivent faire partie du processus.

L'équipe IZF | représentant des investissements directs | Investir en Zone Franc

Pour en savoir plus sur le secteur francophone de l'Afrique ou les investissements directs étrangers, veuillez nous contacter à www.izf.net ou contacter l’un de nos représentants:

L'équipe de l'Association IZF
Tél. : (+226) 25 30 11 08
E-mail:  contactizf@izf.net (link sends e-mail)