You are here

SAM 2017- 3ème Edition Semaine Africaine de la Microfinance 2017

Type d'évènement:

Date de debut: 
Monday, 9 October, 2017 - 09:00
Date de fin: 
Friday, 13 October, 2017 - 19:00

Country concern:

Mailing address: 
Sheraton Addis, Taitu Street, Addis Ababa 1000, Ethiopia
Localité: 
Addis Abeba

Cette année, la conférence se tiendra du 9 au 13 octobre 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie, sur le thème : “Accompagner les PME : une nouvelle ère pour la finance inclusive”.

Un thème qui permettra d’aborder la mésofinance, c’est-à-dire le financement et développement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPE/PME).
Le terme mésofinance désigne un segment de l’offre de financement à l’entreprise généralement peu ou pas développé par les institutions de microfinance et par les banques.

Ce segment peut se définir comme compris entre le plafond des prêts relevant de la microfinance et le plancher du crédit bancaire. Entre ces deux limites se trouve un chaînon manquant où les petites et moyennes entreprises peinent à se financer et à se développer. La question de leur impact en termes de création d’emplois, en particulier pour les jeunes, sera particulièrement ciblée.

La thématique de l’emploi des jeunes constitue en effet un sujet d’importance pour le continent : selon la Banque Mondiale, plus de 11 millions de jeunes arriveront chaque année sur le marché du travail en Afrique au cours des dix prochaines années. Il s’agira d’aller au-delà de la microfinance ou de l’inclusion financière classique pour se focaliser sur l’inclusion économique et la création d’emplois en Afrique. Au Nord comme au Sud, le segment des TPE/PME représente l’un des principaux moteurs de croissance économique et de développement de l’emploi. Or l’économie des secteurs productifs en Afrique repose le plus souvent sur quelques grandes entreprises qui exploitent des produits de base de types agricoles ou miniers, exportés sans processus de transformation donc sans valeur ajoutée, majoritairement sur un secteur informel qui dans les faits, fournit 80 à 90 % de l’emploi. 

 

La SAM, évènement phare de la microfinance en Afrique

L'évènement rassemble des acteurs de la microfinance de l'ensemble de l'industrie (investisseurs, IMF, chercheurs, banques, réseaux, gouvernements, entre autres), ce qui en fait une plate-forme africaine unifiée pour échanger et réfléchir sur l'avenir du secteur. La SAM vise ainsi à constituer la plateforme majeure pour la microfinance en Afrique, qui permettra d’offrir un véritable cadre de réflexion et d’échanges, d’accélérer l’inclusion financière et la croissance économique du continent.

Les objectifs de la SAM

  • créer un espace commun d’échanges et de dialogue sur les problématiques de la microfinance du continent ;
  • promouvoir la collaboration des acteurs de l'inclusion financière afin de faire progresser de nouvelles approches technologiques et faciliter les partenariats public-privé ;
  • partager et diffuser les leçons et les expériences partagées lors des sessions de la SAM en publiant annuellement un rapport de conférence et en relayant les actualités du secteur tout au long de l’année via le site internet ;
  • favoriser les synergies entre réseaux d’émergence régionale et continentale mais aussi entre les différents acteurs du secteur via une plateforme d’échanges en ligne ;
  • impliquer les acteurs stratégiques tels que les représentants des pouvoirs publics (Ministères des Finances, représentants de commissions parlementaires. etc.), les banques centrales et les autorités de régulation et de supervision, les organisations régionales et sous régionales africaines, les banques, les professionnels du secteur financier, les sociétés d’assurance et les acteurs de la société civile impliqués dans l’inclusion financière ;
  • associer également le monde académique et de la recherche dans la préparation et l’organisation de l’agenda de la conférence ;
  • rationaliser l’organisation des rencontres des institutions de microfinance et de leurs regroupements.

Les 3 réseaux régionaux (AMT, AFRACA et MAIN) qui organisent cette conférence rassemblent à eux seuls 140 IMF et 23 associations professionnelles d’IMF, qui elles-mêmes représentent plus de 1.400 IMF venant des quatre coins du continent. Les autres participants se composent des investisseurs et fournisseurs d’assistance technique qui assistent au Salon de l’Innovation, des agences de notation ainsi que des professionnels actifs dans le domaine de la finance inclusive sur le continent africain.