你在这里

Côte d'Ivoire: 4 morts, dont 2 gendarmes, dans des affrontements

星期四, 17 十一月, 2016 - 06:00
© 2016 AFP
CoteIvoire-violences-social-agriculture-police
Le poste de police de Katiola incendié pendant des émeutes, le 3 octobre 2016 en Côte d'Ivoire | AFP/Archives | STRINGER

Quatre personnes, dont deux gendarmes, ont été tuées mercredi lors d'affrontements entre populations et forces de l'ordre dans le village de Neamoue, à 70 km de Bouna (nord-est de la Côte d'Ivoire), qui avait été secoué en mars par des troubles ayant fait 19 morts, a-t-on appris de source hospitalière.

Selon la radio nationale ivoirienne, deux civils ont d'abord été tués lors d'un contrôle de gendarmes qui a dégénéré en altercation avec des coups de feu. Des villageois mécontents ont ensuite attaqué les gendarmes, selon la même source.

En mars, des affrontements entre éleveurs peuls et agriculteurs avaient fait 19 morts à Bouna, selon le bilan des autorités. Quelque 900 hommes des forces de défense et de sécurité avaient été déployés dans la ville pour rétablir et maintenir l'ordre.

En octobre, tous les policiers de la ville de Katiola (centre-nord) avaient été mutés après une bavure policière qui avait dégénéré en émeutes.