类似的信息

Il n'y a aucun contenu similaire

你在这里

Imports/exports du pays (par destination/provenance)

LE COMMERCE EXTERIEUR EN 2003 PAR PRODUITS

Excédent de la balance commerciale en 2003 :1,9 Md USD (+27%)

Les échanges extérieurs sont en forte hausse (+55% à 3,5 milliards USD), en raison à la fois de la performance des exportations (+ 43,8%) et du doublement des importations (+109%). 

Le taux de couverture global continue à être élevé, atteignant 328%, mais il diminue par rapport à l'année précédente (477%) et, notamment, par rapport à 2001 (682%).

 

1 LES EXPORTATIONS :

Un nouveau record

En 2003, avec 2,72 milliards USD, les exportations ont progressé de 43,8% grâce à l'augmentation des ventes pétrolières (2,41 milliards USD contre 1,69 milliard USD en 2002) qui pèsent pour 88,6% dans le total des exportations.

Les exportations de produits chimiques organiques, notamment de méthanol, qui figurent au deuxième rang des produits exportés ont connu une hausse de 88,7% atteignant 149,8 millions USD.

Les ventes de bois avec 125,5 millions USD ont augmenté de 50% par rapport à l'année précédente.

Contrairement au souhait des autorités, soucieuses de développer la transformation du bois, le bois brut non équarri représente plus de 89% du montant total de ce poste.

Les hydrocarbures continuent à prédominer dans la composition des exportations, leur part restant pratiquement stable (88,6% en 2003 contre 89,2% en 2002).

La bonne performance de la production de méthanol a permis d'emporter la part de 5,5% contre 4,2% en 2002.

Les ventes extérieures de bois ont représenté 4,6% des exportations 2003 contre 4,4% l'année précédente.

Les ventes de cacao avec 4,8 millions USD restent à un niveau non significatif, malgré une légère amélioration (+15%).

 

2 LES IMPORTATIONS :

La croissance s'accélère

Les projets d'extension des champs Zafiro et Alba ont entraîné une forte croissance des investissements et se sont répercutés sur les importations de matériels et équipements de production.

En 2003 les importations ont crû de 109%, atteignant 828,7 millions USD. 

C'est la plus forte augmentation depuis 2000. Quatre groupes de matériels constituent plus de la moitié des importations (soit 55%). 

En premier lieu figurent les machines et engins mécaniques qui totalisent 344 millions USD, soit plus du double de l'année précédente (168 millions USD). 

Les produits de la métallurgie constituent le deuxième poste avec 53 millions USD (+17%), suivis des voitures et autres véhicules terrestres avec 30 millions USD, (+ 84%) et du matériel électrique, 26 millions USD (+65%). 

L'importation de produits raffinés du pétrole (6,2 millions USD) a doublé par rapport à 2002.

 

3 CONCLUSION ET PERSPECTIVES :

Le secteur industriel hors industrie pétrolière étant pratiquement inexistant, les échanges extérieurs restent marqués par le seul poste des hydrocarbures.

Les autorités équato-guinéennes misent sur une production de 16,4 millions de tonnes en 2004 et une nouvelle progression des exportations.

Les projets d'extension de la production pétrolière du champ Zafiro et, dans une moindre mesure, du champ Alba, poursuivis par les compagnies américaines, entraîneront de nouveaux investissements et donc une croissance des importations de biens d'équipement.

Parallèlement, on constate que la Guinée équatoriale dépend entièrement de l'extérieur quant à son approvisionnement alimentaire et ses achats de biens de consommation.

Les importations risquent donc de s'accélérer, diminuant à terme l'excédent commercial.

 

Copyright
Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation expresse de la Mission Économique de Yaoundé (adresser les demandes à yaounde@dree.org).

Clause de non-responsabilité
La ME s'efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l'utilisation et de l'interprétation de l'information contenue dans cette publication qui ne vise pas à délivrer des conseils personnalisés qui supposent l'étude et l'analyse de cas particuliers.
Cette fiche a été réalisée par la Mission Économique de Yaoundé
Rédigée par : Helga MOREL 
Revue par : Philippe MACE

Adresse : 
B.P. 102 Plateau Atemengue Yaoundé CAMEROUN

Date de parution : Version originelle du 8 juin 2004