Informações similares

Il n'y a aucun contenu similaire

Está aqui

Analyse annuelle du commerce bilatéral avec la France - Guinée Bissau

 

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX AVEC LA FRANCE EN 2004

1 LES ÉCHANGES :

Après avoir atteint un plafond en 2002, les échanges bilatéraux avec la France se contractent pour la deuxième année consécutive, passant de 101 M€ à 84 M€ en 2004.

Cette baisse de 16% est due à la fois à la reprise des achats français de pétrolie et au recul de des exportations de l'hexagone. 

Alors que le solde de la balance commerciale française a été positif en 2003, il redevient déficitaire en atteignant -15,8 M€ en 2004.
  Evolution des échanges
  2001 2002 2003 2004
Exportations françaises en M € 27,7 40,25 79 34
Importations françaises en M € 44,12 102,98 22 50
Solde commercial en M € -16,41 -62,7 57 -15,8
Evolution du solde -907,40% -282% 120% -128%
Volume des échanges en M € 71,8 143,2 101 84,2

 

2 LES EXPORTATIONS :

Les ventes françaises chutent de 56%

Les exportations françaises représentent 34,2 M€ en 2004, en recul de 56% par rapport à 2003, année exceptionnelle en raison de ventes de tuyauteries métalliques qui ne se sont pas renouvelées.

En ce qui concerne la ventilation par catégorie de produits exportés, on relève en tête les biens d'équipement professionnel qui dépassent 11 M€, valeur néanmoins en recul par rapport à près de 16 M€ l'année précédente.

Il s'agit pour l'essentiel d'équipements mécaniques (5 M€) et d'équipements informatiques et électriques (5M€). 

Les produits alimentaires enregistrent une légère progression de 6,7% et atteignent 7,9 M€ en 2004. 

Les produits de l'industrie automobile représentent 3,7 M€, en augmentation de 20%. 

Enfin les biens de consommation connaissent une hausse de 42% et dépassent 3,1 M€. 

A l'intérieur de cette catégorie, les équipements du foyer progressent et passent de 1,1 à 1,9 M€.

La Guinée équatoriale régresse du 115ème rang des clients de la France au 134ème, précédée par l'Ethiopie et directement suivie par le Mozambique. 

Au sein de la CEMAC, on constate que les exportations françaises vers la Guinée équatoriale ne représentent que 7% des ventes françaises à destination du Cameroun et seulement la moitié des ventes françaises au Tchad.

 

3 LES IMPORTATIONS :

Les achats de pétrole reprennent

Les importations françaises évoluent de 22 M€ en 2003 à 50 M€ en 2004. 

En effet, après une année d'interruption, la France a repris ses achats de pétrole qui comptent pour 58% du total des importations en provenance de la Guinée équatoriale, soit 29 M€. 

Le méthanol constitue le deuxième poste des importations de l'hexagone, représentant 10,5 M€ contre 11,5 M€ l'année précédente. 

Enfin, les produits de la filière bois occupent le 3ème rang avec 5,6 M€ de panneaux et placages de bois et 3,8 M€ de grumes. 

Le pétrole et ses dérivés ainsi que le bois représentent 98% des importations françaises d'origine équato-guinéenne, faisant ressortir toute la fragilité de la structure économique de la Guinée Equatoriale.

Grâce à la reprise de ses ventes pétrolières, la Guinée équatoriale avance à la 106ème position des fournisseurs de la France, alors qu'elle n'occupait que le 125ème rang l'année précédente.

 

Copyright
Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation expresse de la Mission Économique de Yaoundé (adresser les demandes à yaounde@missioneco.org).

Clause de non-responsabilité
La ME s'efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l'utilisation et de l'interprétation de l'information contenue dans cette publication qui ne vise pas à délivrer des conseils personnalisés qui supposent l'étude et l'analyse de cas particuliers.
Cette fiche a été réalisée par la Mission Économique de Yaoundé
Rédigée par :
Helga MOREL
Revue par : Marc DEBELS
Adresse
B.P. 102 Plateau Atemengue Yaoundé CAMEROUN

Date de parution : Mars 2005