Informações similares

Il n'y a aucun contenu similaire

Está aqui

Analyse annuelle du commerce bilatéral avec la France

 

LES ECHANGES COMMERCIAUX AVEC LA FRANCE EN 2004

Le montant des exportations françaises au Sénégal s'élève à 535,4 Meuros et représente 0,2% du volume global exporté par la France. 

Les importations françaises en provenance du Sénégal se montent à 101,7 Meuros, soit un solde de 433,6 Meuros pour l'année 2004.

Ce solde a augmenté de 10,7% par rapport à l'année 2003 du fait de la reprise des exportations dans divers secteurs.

 

1 TENDANCE :

Le volume des échanges reflète la croissance des exportations

En 2004, le volume total des échanges, constitué à 84% par les exportations, est égal à 637 Meuros, contre 618 en 2003.

Cet accroissement des échanges est dû, notamment, à une augmentation des ventes françaises au Sénégal de véhicules automobiles (+13,7%), d'équipements électriques et électroniques (+28,8%) et d'équipements du foyer (+42,4%).

Les importations françaises en provenance du Sénégal, constituées pour l'essentiel de produits agricoles et agro-alimentaires, continuent de diminuer (-10%).

Le solde 2004 fait du Sénégal le 25ème excédent commercial de la France dans le monde, et son premier dans la zone UEMOA.

Commerce entre la France et le Sénégal - 12 mois 2004 - Statistiques françaises
(
en milliers d'euros)
Secteurs Exportations FAB Importations CAF Solde
Agriculture,sylviculture et pisciculture 52 499 -10,40% 22 886 +14,3%  29 613 -23,20%
Industrie agroalimentaire 68 524 1,80% 62 176 -20,30% 6 348 159%
Biens de consommation 104 250 12,00% 3687 -27,20% 100 563 14,20%
Industrie automobile 39 127 13,70% 51 -15,00% 39 076 13,70%
Biens d'équipement  128 041 13,20% 1 926 116,40% 126 115 12,40%
Biens intermédiaires 119 264 1,90% 10 825 22,80% 108 439 0,20%
Energie 22 695 16,60% 0 -100% 777 54,40%
Divers 966 -46,70% 189 76,60% 22 695 16,70%
TOTAL 535 366 6,10% 101 740 -10% 433 626 10,70%

 

2 LES EXPORTATIONS FRANCAISES :

Reprise des exportations françaises vers le Sénégal (+ 6,1%)

Après avoir subi une baisse de 5,6% en 2003, le volume des exportations est passé de 504,8 à 535,4 Meuros en 2004, soit une hausse de 6,1%.

Les exportations françaises vers le Sénégal bénéficient d'une demande soutenue en équipements du foyer (+42,4%) et en équipements électriques et électroniques (+28,8%), mais elles sont en diminution pour les produits agricoles (-10,4%).

La demande du Sénégal en produits agricoles et en produits agroalimentaires français a été moins conséquente qu'en 2003, puisqu'elle a été ramenée de 58,6 Meuros en 2003 à 52,5 Meuros.

S'agissant des biens de consommation, la croissance des exportations françaises a été de 12% du fait de l'intensification de la demande en parfumerie, en produits pharmaceutiques et d'entretien (+8,6%).

Les ventes de véhicules automobiles ont augmenté de 13,7%, car elles bénéficient entre autre de la nouvelle réglementation sur les importations de véhicules d'occasion et de l'engouement des Sénégalais pour les derniers modèles de voitures françaises (Citroën, Peugeot et Renault).

Les ventes de biens d'équipement professionnels ont été relancées par la demande sénégalaise en équipements électriques et électroniques (63, 8 Meuros, +28,8%), et en équipements mécaniques (61 Meuros, +5%). Elles sont passées de 113 Meuros en 2003 à 128 Meuros en 2004, soit une augmentation de 13,2%.

Les biens intermédiaires, en baisse ces deux dernières années, ont enregistré une légère reprise de 1,9%, du fait de l'augmentation de la demande en demi produits bois, papier ou carton (10,9 Meuros contre 9,1 Meuros, soit une augmentation de 19,6%), et en composants électriques et électroniques.

 

3 LES IMPORTATIONS FRANCAISES :

Constituées d'agroalimentaire pour l'essentiel, elles s'amenuisent

Les importations françaises provenant du Sénégal continuent de décroître. 

De 113 Meuros en 2003, elles sont passées à 101,7 Meuros en 2004, soit une baisse de 10%.

La part du secteur agro-alimentaire dans les importations françaises d'origine sénégalaise demeure prédominante malgré une baisse de 20,3%. 

Ainsi, de 98,2 Meuros en 2003, les achats français d'huile et tourteaux d'arachide, de poissons transformés, de fruits et légumes et d'autres produits, sont passés à 85 Meuros en 2004.

Un recul des importations françaises est constaté dans le secteur des biens de consommation, où elles s'élèvent à 3,7 Meuros en 2004, soit une baisse de 27,2%.

Pour les biens intermédiaires, la tendance reste à la hausse (10,8 Meuros, + 22,8%). 

La demande la plus importante concerne les produits minéraux avec 6,7 Meuros, suivis par les métaux et produits métalliques, avec une évolution de +83,3%.

 

Copyright
Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation expresse de la ME de Dakar
(adresser les demandes à Dakar@dree.org)

Clause de non-responsabilité

La ME s'efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l'utilisation et de l'interprétation de l'information contenue dans cette publication qui ne vise pas à délivrer des conseils personnalisés qui supposent l'étude et l'analyse de cas particuliers.
Cette fiche a été réalisée par la Mission Économique de Dakar
Adresse : Ambassade de France au Sénégal - BP 4048 - Dakar
Rédigée par : Ndèye Niagna FAYE
Revue par : Jean-Luc WALLER

   Services des missions économiques régionales de Dakar
  Date de parution :
Avril 2005