Vous êtes ici

SITES TOURISTIQUES, TOURISME D'AFFAIRES AU CONGO

TOURISME ET CULTURE AU CONGO
 
Présentation du Congo
Nom officiel du pays
République Du Congo
Devise nationale
Unité, Travail, Progrès
Hymne national
La Congolaise
Drapeau
Vert, Jaune, Rouge
Indépendance
15 août 1960
Capitale politique
Brazzaville
Capitale économique
Pointe Noire
Système gouvernemental
République
Chef d’Etat
Denis SASSOU NGUESSO
Pays frontaliers
Gabon, Cameroun, R.D.C, R.C.A, Cabinda (Angola)
Superficie
342.000 km2
Population (2009)
4.012.809
Densité
11,7 habitants / km2
Croissance démographique
2,75%
Indice du développement humain
0,619 (130ème)
Population urbaine
61%
Espérance de vie
54 ans
Alphabétisation
85%
Principaux groupes ethniques
Kongos, Tékés, Mbochis, Sanghas
Langue officielle
Français
Langues nationales
Lingala, Kikongo
Religions
Christianisme, animisme, islam
Climat
Tropical, humide et saison sèche
 
 
PIB/habitant
$ 4.000 (2 millions FCFA)
 
 
Monnaie
Francs CFA (XAF). 1 Euro = 655.957 XAF
Importations (2017)
$  2, 285 milliards
Principaux partenaires
France, Chine, Belgique, Italie
Exportations (2017)
 $ 5,824 milliards
Principaux partenaires
Etats-Unis, France, Inde, Emirats Arabes Unis, Espagne, Chine
 
55% du pays est sous le couvert forestier avec la troisième plus grande forêt tropicale du monde ;
 
Principales exportations : pétrole, bois
Les deux tiers de la  population a moins de 30 ans avec un fort potentiel de main-d’œuvre locale.
 
LES PRINCIPAUX SITES TOURISTIQUES
 
- Parc national d’Odzala
- Parc national de Conkouati-Douli
- Le Parc national de Nouabalé-Ndoki (sangha)
Ce parc est le plus riche du pays et héberge des gorilles, des éléphants, des antilopes, différentes espèces de plantes et plus de 300 espèces d’oiseaux. Malheureusement, la forêt vierge n'est pas entièrement praticable. Les autorités touristiques exigent qu'un guide accompagne les touristes pour les randonnées et les excursions en bateau. La plupart des visiteurs arrivent au parc par avion.
- Lesio-Louna, réserve de gorilles de Lefini
Dans cette belle réserve de gorilles, le touriste sera sous le charme des chimpanzés et gorilles sauvages. Cette réserve permet d’avoir une proximité avec les primates, et a l’avantage d’être accessible en voiture de Brazzaville, sur une courte distance.
- Le périple du nord Congo
Il est déconseillé de conduire seul sur cette route. Le périple du nord Congo est un voyage exceptionnel qui vous emmènera aux racines du mode de vie traditionnel congolais en zone rurale. Recruter un guide dès Owando, Oyo ou Ouesso qui pourra vous guider dans les tréfonds de la forêt tropicale humide, dans vos activités de pêche ou de chasse, vous permettra certainement de profiter au mieux de votre découverte de l'habitat traditionnel et de la faune du Congo. Autre curiosité du voyage, la visite des différents villages pygmées.
 
BRAZZAVILLE
- Les Chutes de Brazzaville
Loufoulakari et Bela sont des chutes d'eau situées non loin de Brazzaville. Elles sont les cascades les plus impressionnantes du pays et offrent une très belle vue sur la forêt tropicale congolaise.
- Marchés de Poto-Poto, Moungali et Bacongo
Considérés comme les marchés les plus célèbres au même titre que l’unité administrative qui les héberge, ces marchés attirent de nombreux touristes qui y négocient les produits de l'artisanat, des sculptures, des bijoux, de la nourriture et des vêtements. Poto-Poto est le foyer de nombreux immigrés ouest-africains et est connue pour ses buvettes populaires, le dynamisme de sa jeunesse et son école de peinture (créée en 1951).
- La Basilique Sainte Anne de Brazzaville
Lieu de culte raffiné et serein, la basilique est construite pour l’église catholique. Elle a été conçue par un célèbre architecte français répondant au nom de Roger Erell, et construite en 1949. Considérée comme l'un des monuments les plus respectés dans le pays, la basilique incarne le rapport du peuple congolais au spirituel.
- L’Ecole de Peinture de Poto-Poto
Située dans le centre de Brazzaville, l'École de peinture de PotoPoto doit sa notoriété au fait qu’elle est reconnue comme l'une des premières écoles de peinture en Afrique, dont le but est de représenter et exprimer l’art congolais.
- Le mémorial Pierre Savorgnan de Brazza
Depuis 2006, le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza est l'une des attractions touristiques les plus visitées du Congo, pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de la République du Congo. Le Mémorial abrite les restes de Pierre Savorgnan de Brazza, explorateur franco-italien du nom duquel la ville de Brazzaville tire son nom. Il était connu pour sa simplicité, son allure physique, sa sensibilité culturelle ainsi qu’une approche pacifique vis-à-vis de la population congolaise. Le Mémorial entraîne le visiteur dans l’aventure de chacune des étapes de l'exploration du Congo par Savorgnan de Brazza, à travers images, objets, peintures et sculptures.
- Musée national du Congo
Fondé en 1965, le musée présente des objets historiques traditionnels tels que des masques, des statues, de l'argent et des couteaux, provenant de différentes régions du pays.
- La maison de Charles de Gaulle
La maison historique a accueilli le Général Charles de Gaulle (Commandant des Forces de la France Libre pendant la Seconde Guerre Mondiale), alors que Brazzaville était la capitale de la «France libre» dans les années 1940.
- L’université Marien Ngouabi
Connue pour être l’un des instituts de formation les plus prestigieux de la République du Congo, l'université est la maison du savoir et de l’intelligence congolaise.
- Musée Galerie du Bassin du Congo
Situé sur le boulevard Denis SassouNguesso, le musée sert de sanctuaire à la culture traditionnelle du Congo. Le musée présente les résultats de recherches anthropologiques, ainsi que des objets précieux ou rares provenant de diverses tribus autochtones. Récemment, le musée a retenu l'attention des médias, à l’occasion de l'exposition de la danse Kiebe-Kiebe qui dévoile un rite ancestral et sacré, pratiqué par les tribus Mbochi, Kouyou et Teke.
- Le Parc Mbudi
Situé le long de la rivière Congo, ce parc est le site idéal pour de belles, romantiques, méditatives et longues promenades.
- Plateau Ville
Situé au centre-ville de Brazzaville, Plateau ville sert de centre d'échanges commerciaux où les touristes peuvent négocier des peintures, vêtements africains, de l'artisanat, des sculptures et des tableaux.
- Le Golf club de Brazzaville
Le club offre un terrain de golf moderne et sophistiqué à ses visiteurs, avec une vue imprenable sur le fleuve Congo, les chutes et les forêts.
- L’Organisation mondiale de la Santé
Servant de siège régional pour l'Afrique de l'OMS, l'organisation offre à ses visiteurs un large éventail d'informations sur les problèmes de santé que l’on rencontre sur le continent.
- La Mosquée
Site distinct dédié à la pratique du culte musulman, la mosquée reflète l'architecture islamique et s'impose comme une adresse clé de la société interreligieuse du Congo.
-La Galerie des arts du Congo
Pendant plus de trois ans, la Galerie des arts du Congo a accueilli des expositions axées sur les peintres, sculpteurs et écrivains congolais de renom. Chaque exposition suit un thème politique, social, économique ou culturel spécifique, qui amène le visiteur à comprendre la dynamique de la société congolaise contemporaine.
-Kavod Maty à 50 km de Brazzaville sur RN2 dans la vallée du plateau de Mbé protégé par de magnifiques collines, doté d’un climat printanier : lieu de loisir
 
POINTE-NOIRE
Les Plages de Pointe Noire
Pointe-Noire est la capitale économique de la République du Congo. Son port en eau profonde et ses réserves pétrolières offshore ont contribué à faire de la ville un centre de divertissement, d’opportunités d’affaires, de mode et d’échanges culturels. La ville bénéficie de nombreux investissements étrangers, provenant d’entités pétrolières telles que Total, Murphy Oil, Chevron et Shell. Les belles plages attirent une foule de touristes qui louent des embarcations, des équipements de plongée et des Jet Ski, pour voyager à travers les eaux inoubliables de cette ville.
 
Pointe-Indienne
Situé à 23 km de Pointe-Noire, le site s’étend sur 17 km en bordure de la mer. Sa plage et ses possibilités de pêche attirent de nombreux visiteurs tous les week-ends.
 
Site de Loango
Ce site centenaire conserve encore les vestiges d’une des premières missions catholiques du Congo : Monastère de Loango, fondé le 22 janvier 1883 par le Père Prospère AUGOUARD.
 
Jungle kolors
Animé par un couple Franco Congolais vous intègre dans la vie des populations locales en vous s’insérant dans les loisirs des autochtones : on y trouve un espace pour y passer son séjour dans les conditions de gîtes d’étape. Un peu devant, vous êtes accueillis par le site TCHIVELIKA, lieu de mémoire d’embarquement des esclaves.
 
Site de TCHIVELIKA
C’est sur ce site que s’est développé le trafic des esclaves. Il existe une stèle qui indique l’emplacement de l’ex. marché des esclaves, l’ancien port d’embarquement des esclaves et le point de départ de la piste des caravanes reliant autrefois le Stanley-pool et Loango à pieds
 
Zone balnéaire de Matombi
Située sur la route de Bas-kouilou dans la baie de Loango, c’est un ancien port de pêche artisanal sur la mer qui abrite une plage indiquée pour toute autre activité de mer.
 
Diosso
Jadis capitale de Loango, sous le nom de Buali, le souvenir de marque reste l’ancienne habitation du dernier Roi Moé-Poaty III, transformé en musée : le Musée Régional Ma-Loango.
 
Musée Ma-Loango
Véritable réceptacle de plusieurs œuvres et objets d’art à caractère historique et culturel. A son entrée, trône encore le canon qui servait à l’intronisation des Rois de Loango.
Du coûté de la mer, après le petit marché de Diosso s’ouvre les gorges de Diosso.
 
Les gorges de Diosso
Immenses gouffres envahis par une folle végétation d’un vert sombre, les gorges de Diosso s’ouvrent sur la mer avec ses murailles dentelées aux couleurs rouges flamboyant, qui font penser aux ruines antiques d’une cité fortifiée.
Après le village de Diosso et en poursuivant la route on peut voir à 30 mètres en retrait de la grande route le Mausolée Ma-Loango
 
Le Mausolée Ma-Loango
Vestige témoin de l’époque du Congo des royaumes, l’édifice est une maisonnette dans laquelle repose le dernier Roi de Loango, Moé Poaty III décédé en 1975.
En poursuivant son chemin et après le village Bueti, en prenant la bretelle qui mène au village MPili et après un parcours d’environ 5 km, on arrive à TCHIMPOUNGA : milieu écologique des primates laissés en liberté (sanctuaire à chimpanzés).
 
Le sanctuaire des chimpanzés
Un parc animalier constitué uniquement par des chimpanzés vivant à peu près dans un milieu écologique naturel. L’on note la présence de Grégoire, un des singes le plus vieux du monde.
En revenant du sanctuaire des chimpanzés de TCHIMPOUNGA, ne manquez pas de porter votre regard sur la baie de TCHISSANGA.
 
Tchissanga
C’est un  site panoramique caractérisé par l’ensemble plage bungalows. Soleil jeux nautiques. Poursuivant la route, on arrive aussitôt au village Hol’moni où commence le bois des singes, à 57 km de Pointe-Noire.
 
Bois des singes
Sorte de forêt-galerie rie qui borde la mer jusqu’à l’embouchure du fleuve Kouilou, un site dont la beauté est constituée par ce dernier détour du fleuve avant de se jeter dans la mer et par le majestueux pont de Bas-Kouilou, le plus long du pays (399 mètres), qui permet aux automobilistes de gagner facilement le Gabon par la sous préfecture de NZAMBI.
 
Bas-Kouilou
Ce n’est pas seulement un pont, mais une embouchure d’un fleuve, le deuxième du Congo et traversant trois (3) départements en changeant de nom.
Situé à 58 km de Pointe-Noire, avec près de 400 m du majestueux pont sur le Kouilou, vous contemplerez la beauté fascinante de l’embouchure dont l’environnement offre de nombreux loisirs en plein air.
Embarcadère- pèche sportive et sports nautiques. La plage constitue le paradis des enfants et des parents
 
LA  CULTURE CONGOLAISE
La musique et la danse sont omniprésentes dans les mœurs des Congolais. Chaque Département possède sa propre danse traditionnelle ce qui fait la richesse culturelle du pays. De l’indépendance aux années 90 le  Congo a connu plusieurs ensembles musicaux dont les plus connus:
  • Les Bantous de la Capitale,
  • Cercul Jazz
  • MONDO NEGRO
  • SINZA KOTOKO
  • Orchestre les SOSSA
  • Orchestre le Peuple,
  • Les SBB,
  • Les trois frères,
  • Les RUMBAYA
  • G.O MOMEKANO
  • BANA POTO-POTO
Ces groupes ont marqué plusieurs générations. Parmi les chanteurs-compositeurs les plus populaires qui ont eu une carrière internationale:
  • NKOUKA Célestin
  • NGANGA EDO
  • FRANKLIN BOUKAKA
  • PAMELO MOUNKA,
  • YOULOU MABIALA
  • BOYIBANDA Michel
  • ESSOUS trois S
  • Cosmos MOUNTOUARI
  • Pierre MOUNTOUARI
  • LOCKO MASSENGO
Actuellement figure notamment Roga Roga, du groupe Extra-Musica.
 
LA  LITTERATURE
Pays de littérature, le Congo a engendré de nombreux auteurs et écrivains :
  • TCHICAYA U TAM SI,
  • Jean-Baptiste TATI - LOUTARD,
  • Sony LABOU-TANSI,
  • Jean-Pierre MAKOUTA MBOUKOU,
  • Emmanuel DONGALA BOUNDZEKI,
  • Wilfried NSONDE,
  • Théophile OBENGA,
  • Jérôme OLLANDET,
  • Abraham NDINGA MBO.
  •  Alain MABANCKOU, professeur de littérature aux États-Unis et lauréat du prix Renaudot en France.
  • André Gide, qui s’était rendu de l’embouchure du Congo au lac Tchad, en avait rapporté des souvenirs impérissables qui ont alimenté Voyage au Congo, un récit aux allures d’un violent réquisitoire contre le colonialisme, publié en France en 1927
  •  Albert Londres, figure emblématique du journalisme de l’époque, avait publié Terre d’ébène, une vive dénonciation des pratiques coloniales françaises.
QUELQUES ADRESSES UTILES
Ministère du Touristique  et des Loisirs 
Cabinet Tél : + (242) 05 051 77 16
Adresse : Tour NABEMBA – 11ème étage
Tél. : + (242) 22281 54 36
Fax : + (242) 22283 54 53
Direction générale du tourisme et de l’hôtellerie
Ministère de la Culture et des Arts
Cabinet Tél : + (242) 06 666 33 61
Adresse : Tour NABEMBA
Tél. : + (242) 22281 40 25/ 05 548 08 78
E-mail : mca@yahoo.fr
Site Internet
 
Site officiel pour des plus amples informations touristique : www.officedutourisme.gouv.cg
 
Copyright
Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation expresse de l'Association IZF (adresser les demandes à contactizf@izf.net ).

Clause de non-responsabilité
L'Association IZF s'efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut en aucun cas être tenue responsable de l'utilisation et de l'interprétation de l'information contenue dans cette publication qui ne vise pas à délivrer des conseils personnalisés qui supposent l'étude et l'analyse de cas particuliers.
Cette fiche a été réalisée par :
- Barthélémy TANDOU correspondant IZF au Congo

Revue par : 
- L'Equipe IZF au Burkina
- Mme Abibata ZERBO/TRAORE ,webmaster de l'Association IZF

  Date de mise à jour : avril 2019