Vous êtes ici

Sénégal: Un homme d'affaires russe va investir près de 113 millions d'euros pour une unité de production de volailles au Sénégal où sont annoncés d'autres projets russes dans divers domaines créant des centaines d'emplois

DAKAR, 05 sept 2013 - Un homme d'affaires russe va investir près de 113 millions d'euros pour une unité de production de volailles au Sénégal où sont annoncés d'autres projets russes dans divers domaines créant des centaines d'emplois, a annoncé jeudi la présidence sénégalaise. Ces projets sont annoncés alors que le président sénégalais Macky Sall séjourne depuis mercredi en Russie où il participe aux travaux du G20, jeudi et vendredi, à Saint-Pétersbourg. M. Sall a rencontré jeudi en Russie Nicolaï Andronovich, un homme d'affaires qui construit à Fatick (centre du Sénégal) une usine "avec un investissement global de 74 milliards de FCFA" (près de 113 millions d'euros), et qui va "employer 500 personnes dans sa phase finale", indique la présidence sénégalaise dans un communiqué, sans fournir d'autres détails. Selon un membre de la délégation sénégalaise de la présidence joint jeudi par l'AFP, l'usine va produire des poulets et des dérivés de poulet comme les saucisses et les saucissons. La "première phase de construction de l'usine devrait se terminer au premier trimestre de 2014", période pendant laquelle l'investisseur russe "va recruter 300 travailleurs sénégalais qui seront formés en Russie et y travailleront pendant deux ans" avant de revenir travailler dans l'unité de Fatick, affirme la même source. Le chef de l'Etat sénégalais a également rencontré "Povel Yanoski, un grand industriel russe qui a déjà finalisé un projet de construction de matériel immobilier avec du bois importé de Russie". Il a vu aussi un autre homme d'affaires russe "Marat Alhlaev qui va construire au Sénégal une unité de transformation de sel qui prévoit d'en exporter 10.000 tonnes par mois", selon le communiqué. Macky Sall participe au sommet du G20 en tant que président du "comité d'orientation du Nepad", le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique, traditionnel interlocuteur africain du G8. Selon son programme, après la Russie, il doit se rendre à Nice (sud de la France) pour prendre part samedi au lancement des Jeux de la Francophonie qui vont durer jusqu'au 15 septembre. mrb/cs/aub 

Mercredi, 18 Septembre, 2013 - 11:00