Vous êtes ici

PROGRAMME DE PROMOTION DU COMMERCE EXTERIEUR DONT BENEFICIE LE GABON

PROGRAMME DES BAILLEURS DE FONDS
Programme d’acces au commerce equitable (pace)
 
Donateurs du PACE
 
L’Agence Française de développement (AFD), le Ministère des affaires étrangères et le ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de la lutte contre la pauvreté sont les principaux donateurs de ce projet.
 
Objectifs du PACE
 
Le PACE est inscrit dans le document de stratégie et de croissance de réduction de la pauvreté (DSCRP) du gouvernement gabonais. Sa mise en œuvre permettra à l’horizon 2010 de :
-          diversifier l’économie gabonaise;
-          faire la promotion d’une croissance durable et vulgariser de la notion de commerce équitable au niveau national ;
-          lutter contre la pauvreté par la création d’emploi en milieu rural ;
-          relancer l’agriculture et l’artisanat afin d’améliorer le pouvoir d’achat des producteurs locaux.
 
Les activités du PACE s’articulent autour de quatre axes stratégiques qui sont :
-          l'identification des produits et services nationaux éligibles au commerce équitable ;
-          l'initiation au regroupement par filière des programmes ;
-          l'institution d'un cadre de concertation permanent entre l'Etat, les producteurs, les partenaires au développement et les organisations internationales non gouvernementales du commerce ;
-          l'intégration des producteurs gabonais dans la filière du commerce équitable.
 
Dans le contexte de la mondialisation des échanges, le commerce équitable permettra aux petits producteurs d'accéder à une rémunération juste de leur travail pour lutter contre la pauvreté en milieu rural en compensant leur manque de compétitivité par des conditions de rémunération préférentielles et l'instauration d'un label de solidarité dans le réseau de distribution.
 
Rappelons que le Ministère des Affaires Etrangères de la France a suspendu son soutien financier à ce projet pour l’année 2008.
 
Bénéficiaires du PACE
Les producteurs agricoles et artisanaux gabonais.
Les critères d’éligibilité des produits et des producteurs seront connus lors d’un atelier qu’organisera le Ministère en charge des petites et moyennes entreprises d’ici la fin de l’année 2008.