معلومة مماثلة

Il n'y a aucun contenu similaire

أنت هنا

PROGRAMME DE PROMOTION DU COMMERCE EXTERIEUR DONT BENEFICIE LE BURKINA FASO

 
1. Projet d’Appui aux Filieres Agro-Sylvo-Pastorales (PAFASP)
Donateurs du PAFASP
Les donateurs du programme sont le gouvernement Burkinabé, la Banque mondiale et les banques nationales.
 
Objectifs du PAFASP
Lancé officiellement le 12 janvier 2007 pour une durée de six ans (2007-2012), le programme a une couverture nationale. D'un coût global de quarante six milliards, le PAFASP ambitionne de promouvoir un secteur agricole productif, compétitif lié au marché et intégrant les petits exploitants et les groupes vulnérables dans les filières de production, de transformation et de commercialisation.
 
Les objectifs spécifiques du PAFASP consistent à améliorer la compétitivité des filières agro-sylvo-pastorales sur les marchés nationaux et internationaux en vue de contribuer à une croissance agricole équitable au Burkina Faso.
 
Des préoccupations relatives à la protection du marché, au pourcentage élevé de l'apport personnel, à la prise en compte des groupes vulnérables, à la réhabilitation d'infrastructures existantes (marchés, barrages).
 
A cet effet, le projet a expérimenté un mécanisme de financement dont le but était de contribuer à l’exportation d’au moins 2000 tonnes de mangues. 748 858 000 FCFA sont ainsi prévus pour être octroyés sous forme de crédit aux entreprises d’exportations par les banques en passant par le test de financement.
Dans le souci de dynamiser davantage la filière mangue, le PAFASP envisage d’étendre ses interventions à la formation des producteurs, à la recherche des variétés et aux nouvelles techniques culturales. L’objectif recherché est d’atteindre 10 000 tonnes de mangues de plus pendant 6 ans que durera le projet.
Sept entreprises seront appuyées pour un montant de 232 245 000 F. Sur ce montant, 100 736 000 F FCA ont été déjà débloqués, ce qui a permis aux entreprises d’exporter environ 658 tonnes de mangues.
 
Avec pour grand objectif de contribuer à l’exportation de 2 000 tonnes de mangues pour la campagne 2008-2009, le programme intérimaire est exécuté pour la période 2007-2008 sous la supervision de l’Institut de l’environnement et de la recherche agricole (INERA) et de l’APROMAB. Ce projet porteur permettra à terme d’avoir une base de données sur la filière mangue en pleine expansion au Burkina Faso.
 
Bénéficiaires du PAFASP
Toutes les entreprises nationales peuvent bénéficier du programme.
Toutes les entreprises sont éligibles sous réserve de passer par le test de financement élaboré par chaque banque.
 
2. Programme d’Appui a la Production du Coton Biologique
Donateurs du programme
INERA - Secteur privé - Seco- DDC - ICCO HELVETAS et l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso (UNPCB) et l’INERA.
 
Objectifs du programme
L’objectif de ce programme est de permettre à des opérateurs burkinabé (producteurs, exportateurs) de :
- répondre à une demande croissante du coton biologique sur les marchés internationaux ;
- favoriser la maîtrise, par les producteurs, des activités liées à la production ;
- offrir, aux producteurs de coton, la possibilité d’obtenir un meilleur prix pour le coton, sans devoir s’endetter et sans être exposés à des produits de traitement dangereux pour la santé.
 
Les principales activités du programme sont :
- le renforcement des capacités des acteurs pour la production du coton biologique et des autres cultures en rotation ;
- la mise en place d’un mécanisme adapté d’accès au crédit équipement ;
- l’appui pour l’accès durable des femmes à la terre ;
- la sélection des variétés adaptées au mode de production biologique et l’identification des techniques de protection du cotonnier ;
- la mise en place d’un système de contrôle interne,
- la contractualisation avec un organisme de certification ;
- la facilitation et l’établissement de contrats commerciaux qui assurent que la prime biologique aux producteurs ;
- l’appui à la transformation locale de la production (filature, huilerie, etc…)
 
Bénéficiaires du programme
Producteurs de cotons - Structures de formation et de recherche dans le domaine de la culture biologique.
 
Conditions d’éligibilité au programme
Tous les producteurs de cotons affiliés à l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso (UNPCB) et l’INERA.
Toutes les structures de formation et de recherche dans le domaine de la culture biologique sont éligibles.