Se encuentra usted aquí

Tchad-Monde Arabe : plus de 650 participants à N’Djamena pour accompagner la transformation économique du Tchad

Dernière modification le: 01 juillet 2019 11:58

(INVEST IN CHAD) - Le Tchad a accueilli les 26, 27 et 28 juin 2019, 13 délégations du monde arabe, plus de 180 entrepreneurs, chefs d’entreprises, industriels, investisseurs arabes, internationaux et de la sous-région. Plusieurs panels sectoriels et ateliers, rencontres G2G, B2B et B2G ont alimenté les échanges pendant ces trois jours de rendez-vous d’affaires à N’Djamena.

« UN FORUM INITIATEUR DE SYNERGIES » SELON LE PRÉSIDENT IDRISS DEBY ITNO

Cette première édition du forum Invest in Tchad a dépassé de loin les pronostics les plus optimistes en réussissant pour la première fois à rassembler à N’Djamena le gotha économique et financier arabe, tchadien, sous régional et international. Après trois jours d’échanges, d’exposés, de tables-rondes, d’établissements de liens et de renforcement de partenariats stratégiques, le Tchad peut légitimement estimer avoir enregistré un succès économique et diplomatique de taille.

La cérémonie d’ouverture a été caractérisée par quatre interventions. Le Président de la Chambre de commerce d’Industrie des Mines et d’Artisanat du Tchad, Monsieur Amir Artine Adoudou, le Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), Docteur Sidi Ould TAH, et le Ministre de l'Économie et de la Planification du Développement Docteur Issa Doubragne ont tour à tour rappelé les objectifs de ce forum et souhaité qu’il soit un moyen d’accélérer la mise en œuvre des annonces faites lors de la Table-ronde de Paris. Ils ont rappelé la nécessité une meilleure coordination de ces intentions autant que leur concrétisation rapide.

En ouvrant ce 1er Forum international d’investissement, Son Excellence M. Idriss Déby Itno, Président de la République du Tchad, a fermement engagé le gouvernement tchadien dans une coopération économique renforcée, basée sur les Partenariats Public Privé et tourné vers tous les investisseurs du monde, et plus particulièrement vers les investisseurs du monde arabe. L’objectif visé à terme est d’accompagner le Tchad vers son émergence et d’en faire un carrefour d’affaires reliant le monde arabe à l’Afrique subsaharienne. « L’Afrique ne serait pas tout à fait l’Afrique sans le Monde arabe et le Monde Arabe ne serait pas ce qu’il est sans l’Afrique » avait déclaré le Président de la République.

Dans la même veine, le Président de la République a insisté sur l’extrême nécessité de renforcer les capacités du secteur privé tchadien pour en faire le véritable partenaire du gouvernement, tant dans la politique de diversification de l’économie envisagée que dans les initiatives de formulation et de création des richesses et d’emplois pour tous. Dans cette perspective, le Chef de l’État, après avoir créé par décret, le Conseil présidentiel pour le climat des affaires, qu’il va présider lui-même, a aussi pris des engagements d’ouvrir le Tchad aux ressources innovantes et structurantes tels que les finances inclusives et islamiques en vue d’augmenter ces financements et investissements pour la réalisation concrète des quatre axes du Plan National de Développement.

UNE PROGRAMMATION CONCRÈTE ET AXÉE SUR LE BUSINESS MATCHING

En termes de résultats immédiats, on peut noter la réalisation de toutes les activités majeures du forum et notamment :

  • La présentation de 6 exposés sur les potentialités sectorielles par les ministères et experts techniques ;
  • 16 principaux projets du secteur privé, présentés par leurs porteurs ;
  • Une table-ronde sur les politiques et les stratégies des pays arabes en matière d’investissements et de financements des économies des pays subsahariens, et en particulier du Tchad, a été présenté par le Directeur général de la BADEA et le responsable du Développement des Banques de Détails à l’international d’Attijariwafa Bank ;
  • Un Haut-Panel sur l’avenir de la coopération entre le Tchad et le Monde arabe qui a vu la participation de 3 ministres tchadiens, en charge de l’Économie, des Finances et la Ministre Secrétaire Générale du Gouvernement, du Directeur Général de la BADEA et du Directeur Général Adjoint Afrique centrale de la Banque Africaine de Développement ;
  • La présentation de deux programmes, dont un structurant le PADLFIT (Programme et le SWEED un projet de développement ;
  • Plus de 70 rencontres et discussions BtoB, BtoG et GtoG ;
  • La présence de 650 participants, dont 180 venus du monde arabe (Arabie saoudite, Émirats Arabe Unies, Maroc, Qatar, Soudan, Koweït, Algérie, Égypte, Tunisie, Bahreïn, Oman…) et une importante présence des opérateurs économiques tchadiens et acteurs universitaires durant les plénières, les exposés et présentations de projets et programmes.

Ces partenaires d’affaires, prestataires de services, apporteurs d’affaires, industriels, fonds d’investissement ont échangé sur les bonnes pratiques et les opportunités d’affaires.

UN SOUTIEN INDÉFECTIBLE DE PARTENAIRES

Un soutien indéfectible a été enregistré lors de ce forum, avec un cumul de 815 millions $ d’engagements, adossés à des projets concrets dans les secteurs ci-après :

  • Infrastructures routières ;
  • Hydraulique ;
  • Agriculture et élevage (chaînes de valeur) ;
  • Mines et l’énergie ;
  • Capital humain (Formation, Santé, Education).

Un complément de financement du Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad (PADLFIT) a été pris en compte.

Le Gouvernement du Maroc s’est fortement engagé pour apporter son assistance technique et financière dans le développement des secteurs ci-après :

  • Urbanisme, eau et assainissement ;
  • Transport urbain ;
  • Ferroviaire ;
  • Énergétique ;
  • Mines géologie et carrières ;
  • Technologie de l’information et de la communication.

Il en est de même pour la République égyptienne notamment dans les secteurs route et hydraulique.

L’évènement a permis de noter l’engagement de tous partenaires privés et institutionnels.

Le forum a offert l’occasion de l’organisation du séminaire et de l’annonce du lancement du Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad (PADLFIT).  

Ces appuis multiformes favoriseront résolument l’émergence de projets et programmes structurants et des opportunités d’investissement dans les domaines cités.

Se réjouissant du bilan de l’événement, le Ministre de l'Économie et de la Planification du Développement Dr Issa Doubragne a déclaré : « Etant la première édition d’une série de fora géographique, Invest in Tchad marque le début d’une nouvelle et belle dynamique ; nous allons d’ici la deuxième édition mettre en place une série d’actions stratégiques afin de renforcer la tendance enclenchée. Le Tchad doit tirer profit de son riche potentiel et se positionner comme la nouvelle destination des investissements rentables en Afrique. C’est ça le Tchad que nous voulons ! »

Pour garantir l’efficacité des actions de coopération entre le Tchad et le Monde Arabe, un Comité de suivi du forum sera installé. Il sera constitué des représentants :

  • Du gouvernement tchadien ;
  • Des partenaires techniques et financiers arabes représentés par la BADEA
  • Du secteur privé des deux parties.

Pour le développement de ces projets, la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique jouera le rôle de Chef de file des institutions financières et des fonds d’investissements arabes.

Un Expert international sera recruté par la BADEA pour assurer une meilleure coordination des projets, des actions des partenaires arabes et la diligence du décaissement des fonds.

Pour accompagner les départements ministériels dans la mise en œuvre des mécanismes de suivi et d’évaluation des projets et programmes positionnés, le Gouvernement du Tchad a désigné l’Institut Sous-régional de la CEMAC Multifonctionnel des Technologies Appliquées, de Planification et Évaluation de Projets (ISTA).

En marge de ce forum, un accord de financement d’un montant de 216 millions de dollars pour un projet de modernisation des infrastructures de télécommunication a été signé avec le gouvernement chinois.

Pour la construction du nouvel aéroport de Djermaya, des négociations assez approfondies ont été menées avec le groupe turc SUMMA et ont permis de définir les principaux aspects techniques, économiques et financiers de cette infrastructure. L’objectif est d’aboutir très rapidement au protocole d’entente pour le démarrage des activités.

A propos du Forum Invest in Chad

Le Forum Invest in Tchad est un forum International annuel organisé pour attirer les investissements au Tchad. Thématisé Tchad-Monde Arabe, cette première édition est axée sur le renforcement de la coopération et des partenariats d'investissement et de développement entre le Tchad et le Monde Arabe.

Source: agenceecofin