أنت هنا

Quatre étrangers et un Kényan tués dans un accident d'avion au Kenya

الأربعاء, 13 فبراير, 2019 - 10:06
© 2019 AFP
Kenya-accident-avion-tourisme
L'épave du Cessna qui s'est écrasé à Londiani, à 220 km de Nairobi, le 13 février 2019, tuant les 5 personnnes à bord | AFP | SULEIMAN MBATIAH

Un pilote kényan et quatre étrangers, dont trois Américains, ont été tués dans l'accident d'un petit avion qui les ramenait de la réserve naturelle de Maasai Mara, a déclaré mercredi la police.

"Il y avait cinq occupants dans l'avion et ils n'ont pas survécu", a déclaré Edward Mwamburi, le chef de la police pour la région de la vallée du Rift où le Cessna s'est écrasé alors qu'il reliait Maasai Mara à Lodwar, près du lac Turkana, dans le nord-ouest du pays.

Selon James Mugera, un commandant de la police de la ville de Kericho, dans la même région, "il y avait un pilote kényan à bord et quatre ressortissants étrangers".

Des secours ont été envoyés sur place.

Selon une source policière souhaitant garder l'anonymat, quatre victimes ont pu être identifiées: le pilote kényan ainsi que trois Américains - deux femmes et un homme -. Le dernier passager, un homme, n'a pas encore été identifié.

En juin de l'année dernière, un avion de la compagnie aérienne FlySAX s'est écrasé en bordure de la chaîne des Aberdares, l'accident avait fait 10 morts.

Le Kenya a une industrie aérienne dynamique, avec la compagnie nationale Kenya Airways qui opère à l'échelon international et local aux côtés de compagnies aériennes à bas coûts et de compagnies charter prospères.

Selon des chiffres de 2014 de l'Association internationale du transport aérien (IATA), quelque 130.000 avions atterrissent et décollent du Kenya annuellement et le pays compte 35 compagnies aériennes. L'IATA a classé le Kenya au 6e rang pour la qualité de l'infrastructure du transport aérien sur 37 pays étudiés en Afrique.

En octobre 2017, cinq passagers ont été tués dans la chute d'un hélicoptère dans le lac Nakuru. En 2012, un hélicoptère transportant le ministre de la Sécurité intérieure George Saitoti s'est écrasé, tuant les six personnes à bord.

Le pire accident survenu au Kenya ces dernières années s'est produit en 2007 lorsqu'un vol des Kenya Airways entre Abidjan et Nairobi via Douala s'est écrasé dans un marais après le décollage, ses 114 occupants étant tués dans l'accident.

En 2000, un autre vol des Kenya Airways entre Abidjan et Nairobi s'est écrasé dans l'océan Atlantique quelques minutes après son décollage, faisant 169 morts et laissant 10 survivants.