Vous êtes ici

La production de manganèse du Gabon devrait atteindre les 8 millions de tonnes en 2019

Jeudi, 12 septembre 2019

La production de manganèse de la Compagnie minière de l’Ogooue (Comilog) pourrait franchir le seuil de 5 millions de tonnes cette année, si l’on s’en tient aux performances du premier trimestre. Au cours des trois premiers mois de 2019, la production de la filiale gabonaise du groupe minier français Eramet a réalisé un bon de 14%.

Si une telle performance est maintenue sur toute l’année, la production de Comilog devrait augmenter de plus d’un demi-million de tonnes et passerait alors de 4,5 millions de tonnes en 2018 à plus de 5 millions en 2019.

Cette perspective est plus que probable au regard des ambitions de l’entreprise. Eramet a en effet annoncé en juin dernier, une projection d’investissements de 420 milliards de FCFA pour porter sa production de manganèse de 4,5 millions à 7 millions de tonnes entre 2018 et 2023.

De son côté, Nouvelle Gabon Mining (NoGa Mining), le concurrent direct de Comilog basé à Franceville, après un record de 1,4 million de tonnes en 2018, envisage de porter sa production à 2 millions de tonnes cette année.

Pour ce qui est de la filiale locale du Chinois Commercial Industrial and Mining Company de Huang Zhou (CICMHZ), basée à Ndjole au centre du Gabon, sa production reste faible par rapport aux deux géants du secteur dans le pays. En 2017, CICMHZ avait réalisé une production de 390 000 tonnes. Cette année, elle pourrait coller à ses ambitions de départ qui visent un seuil de 500 000 tonnes.

Calculette en main, si toutes ses projections sont atteintes, la production gabonaise du manganèse devrait atteindre les 8 millions de tonnes cette année, en dépit des accidents survenus sur la voie ferrée ces derniers temps.

PcA

Source: ecodafrik