Se encuentra usted aquí

Hydrocarbures : Hausse de 10,56% du bénéfice de Total Côte d’Ivoire en 2018

Le bénéfice après impôts de Total Côte d’Ivoire, filiale de la multinationale pétrolière du même nom, a connu une hausse de 10,56% au terme de l’exercice 2018 comparé à l’exercice précédent, ont annoncé les dirigeants de cette société basée à Abidjan.

Les comptes de la société approuvés par l’Assemblée Générale ordinaire des actionnaires du 20 juin 2019, révèlent un bénéfice après impôts de 11,523 milliards de FCFA contre 10,422 milliards de FCFA en 2017, soit une augmentation de 1,101 milliard de FCFA en valeur absolue.

Le chiffre d’affaires de la société est en hausse de 62,818 milliards de FCFA, passant de 362,232 milliards de FCFA en 2017 à 425,050 milliards de FCFA un an plus tard.

La valeur ajoutée de Total Côte d’Ivoire s’inscrit également en hausse, s’établissant à 27,176 milliards de FCFA contre 25,999 milliards de FCFA en 2017(plus 1,177 milliard de FCFA).

 

Les charges de personnel ont augmenté durant la période sous revue de 999 millions de FCFA, passant de 4,234 milliards de FCFA en 2017 à 5,231 milliards de FCFA en 2018.

Quant à l’excédent brut d’exploitation, il s’est accru de 280 millions de FCFA à 22,045 milliards de FCFA contre 21,765 milliards de FCFA au terme de l’exercice 2017.

Par contre, le résultat d’exploitation est en retrait de 55 millions de FCFA, s’établissant à 15,097 milliards de FCFA contre 15,152 milliards de FCFA en 2017.

Entre 2017 et 2018, Total Côte d’Ivoire a vu ses capitaux propres s’accroître de  4,320 milliards de FCFA, avec une réalisation passant respectivement de 37,755 milliards de FCFA à 42,075 milliards de FCFA.

En revanche les dettes financières et ressources assimilées de la société ont fortement augmenté de plus de 8 milliards de FCFA à 18,551 milliards de FCFA durant la période sous revue alors qu’elles se situaient à 10,068 milliards de FCFA au terme de l’exercice 2017.

Néanmoins les ressources stables sont assez confortables, se situant à 60,623 milliards de FCFA contre 47,823 milliards de FCFA en 2017.

Source: financialafrik