Se encuentra usted aquí

Dakar se dote d’une infrastructure de transport de dernière génération

Par Ibrahima jr Dia - 29 octobre, 2019

Le  président sénégalais, Macky Sall, a procédé, lundi 28 octobre, au lancement officiel du projet Bus Rapid Transit (BRT) Dakar-Guédiawaye. Cette initiative vise  essentiellement  à fluidifier  le transport entre la capitale sénégalaise et sa banlieue. La réalisation du projet durera environ 30 mois pour un investissement  de 300 milliards de FCFA,  soit  environ 457 millions d’euros.

L’enveloppe  sera décaissée par  la Banque mondiale (182,4 milliards),  la Banque européenne d’investissement (54,2 milliards francs), le  Fonds vert pour le climat (21,5 milliards),  l’Etat du Sénégal (2,5 milliards) et  le secteur privé (33 à 40 milliards) 

Pour  le  président  sénégalais, cette infrastructure de dernière génération  va révolutionner  le mode  de transport  urbain à Dakar. « Ce projet  en phase avec les accords du COP 21  de Paris va améliorer la qualifié de l’air tout en favorisant entre autres, le record modal de la voiture particulière par les transports collectifs », a-t-il ajouté.

Et  de  rassurer  que, « le BRT Dakar sera plus vert, plus propre, plus viable et plus attractif ».

Fiche  technique du projet :

-144 bus articulés, écologiques (moins d’émission de gaz à effet de serre)

-300 000 voyageurs par jour

-23 stations fermées (avec des bus de rabattement pour rallier les stations)

-14 communes traversées de Guediawaye à Petersen

-Plus de 700 emplois -Une piste cyclable le long du tracé

-Des voies piétonnes

-45 minutes, de Guédiawaye à Petersen

-3 Pôles d’échange (Guediawaye, Grand Médine, Petersen)

-18,3 kilomètres

-296 milliards (financement de la Banque mondiale et de la Banque européenne d’investissement)

Source: financialafrik