Vous êtes ici

Côte d’Ivoire : 10 secteurs d’activité sont exposés au risque de corruption, selon l’INS

Date de création: 09 décembre 2019 

(Agence Ecofin) - Le résultat de l'enquête de l’Institut national de la statistique (INS) sur le mode de gestion des administrations publiques, présenté jeudi 05 décembre 2019, à la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG), a fait savoir que 10 secteurs sont exposés au risque de corruption.

Il s’agit notamment de la Police, des Impôts, du Trésor, de la Construction, des Douanes, de l’Education nationale, de la Fonction publique, la Justice, la Santé et le Transport.

Selon N’Golo Coulibaly, président de la HABG, cette étude a pour objectif d’identifier les forces et faiblesses de l’administration publique vis-à-vis du fléau de la corruption.

Le président de la HABG a également exhorté ses collaborateurs et acteurs intervenant dans la lutte contre la corruption à établir une cartographie identifiant les facteurs de risque de corruption afin de réussir cette lutte.

Le directeur général adjoint de l’INS et ses collaborateurs ont pour leur part recommandé certaines mesures telles que la vulgarisation des procédures au niveau des usagers, l’encouragement à la dénonciation tout en rassurant et protégeant les dénonciateurs contre toutes représailles, comme moyens de lutte pour enrayer ce fléau.

Cette initiative entre dans le cadre de la volonté de l’institution de disposer des instruments appropriés de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Notons que, selon l’Indice de perception de la corruption dans le monde, de Transparency International, réalisé en 2018, le pays se classe 105e/180, avec un score de 35/100.

André Chadrak

Source: agenceecofin