You are here

Au Forum africain pour l’investissement, Cyril Ramaphosa exhorte les investisseurs à aller au-delà des promesses

Date de création: 11 novembre 2019 20:22

(Agence Ecofin) - Le Forum pour l'investissement en Afrique 2019, organisé par la Banque africaine de développement (BAD) s'est ouvert ce 11 novembre à Johannesburg, en Afrique du Sud, avec l’ambition de mobiliser des financements pour des projets d’un montant de 67 milliards $.

« Le temps est venu d'agir rapidement pour libérer notre potentiel… En effet, notre continent est prêt à investir, mais il est surtout riche en énormes opportunités rentables », a déclaré le président sud-africain, Cyril Ramaphosa (photo), lors de son discours d’ouverture, en exhortant les investisseurs à aller au-delà des promesses. Et d’ajouter : « en tant que communauté d'investisseurs, votre présence ici témoigne de votre volonté indéfectible de nous aider à réussir. Je vous invite donc à nous rejoindre alors que nous passons le flambeau du progrès qui traverse toutes les frontières de ce grand continent, jusqu'à ce que la lumière du développement et de la prospérité économique éclaire chaque village africain, chaque ville africaine, chaque foyer africain ».

Pour le président de la BAD, Akinwuni Adesina, c’est une nouvelle Afrique plus confiante, consciente de sa place dans le monde, qui est aujourd’hui déterminée à devenir un paradis mondial pour les investissements. M. Adesina a indiqué que le Forum pour l'investissement en Afrique est l'endroit idéal pour les investisseurs.

La première édition dudit forum a été lancée en 2018 en partenariat avec Africa50, Afrexim Bank, la Banque de développement du commerce, la Banque de développement de l'Afrique du Sud, la Banque islamique de développement, la Société africaine de financement, la Banque européenne d'investissement.

A cette occasion, l’African Infrastructure Investment Fund (Fonds africain dédié au financement des infrastructures : Ndlr) a présenté un contrat d’achat de 500 millions de dollars pour accélérer les investissements dans l’agriculture, ainsi qu’une transaction de 175 millions de dollars d’actions du Fonds de garantie africain pour aider les investisseurs à soutenir les petites et moyennes entreprises. Le forum a également garanti des intérêts d’investissement pour des transactions d’une valeur de 38,7 milliards de dollars en moins de 72 heures.

Sylvain Andzongo, à Johannesburg

Source: agenceecofin