أنت هنا

Tchad : le président Deby change de ministre de la Défense

N'Djamena, 14 août 2016 (AFP) - Le président tchadien Idriss Deby Itno, en première ligne dans la lutte contre les groupes jihadistes en Afrique, a changé de ministre de la Défense dans son nouveau gouvernement annoncé dimanche.

   Le général de corps d'armée Bichara Issa Djadallah remplace le général Benaindo Tatola au poste de "ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense nationale", dans le nouveau gouvernement annoncé par décret six jours après la prestation de serment du président Deby pour un cinquième mandat de cinq ans.

   Les principaux ministères restent entre les mains des mêmes titulaires :

Moussa Faki Mahamat aux Affaires étrangères et Ahmat Mahamat Bachir à la Sécurité publique.

   Des chefs des partis qui ont soutenu Idriss Deby à l'élection présidentielle du 10 avril font leur entrée dans ce gouvernement de 27 ministres et 10 secrétaires d'Etat.

   Le Premier ministre Pahimi Padacké Albert avait été reconduit dès mardi au lendemain de la cérémonie d'investiture.

   Lundi, lors de sa prestation de serment à N'Djamena en présence de 14 chefs d'Etats africains et du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, M.

Deby a promis "une lutte implacable contre le terrorisme partout où il menace nos intérêts et notre sécurité".

   Le Tchad est l'un des meilleurs alliés africains de la France et des Occidentaux dans le Sahel depuis l'intervention dans le nord du Mali contre les jihadistes. Le Tchad se trouve aussi en première ligne dans la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram.

   L'opposition tchadienne conteste la réélection de M. Deby avec 59,92% des voix, parlant d'un "hold up électoral".

   yas-st/dom

الثلاثاء, 16 أغسطس, 2016 - 07:15