Vous êtes ici

Le président béninois nommé médiateur des élections au Burkina

Cotonou, 6 sept 2015 (AFP) - Le président béninois Thomas Boni Yayi a été désigné par la Cédéao médiateur des élections présidentielles et législatives du  11 octobre au Burkina Faso, a indiqué samedi le ministre béninois des affaires étrangères, Saliou Akadiri.

   "Le président Macky Sall, en sa qualité de président en exercice de la Cédéao, a désigné Yayi Boni pour une mission de facilitation. Les élections du

11 octobre vont se dérouler dans un contexte difficile. Car, toutes les forces ne se sont pas mises d'accord sur le code électoral", a affirmé M. Akadiri.

   "Cette mission de facilitation consistera à faire en sorte que toutes les parties impliquées dans le processus électoral puissent se mettre d'accord pour que ces élections soient libres, transparentes et démocratiques et que les résultats qui en sortiront ne souffrent d'aucune contestation", a-t-il ajouté.

   Des élections présidentielle et législatives se tiendront le 11 octobre au Burkina, après une "transition démocratique" d'un an mise en place à la suite de la chute de Blaise Compaoré, chassé par la rue après 27 ans de pouvoir.

   Seize candidats -sur 22 enregistrés- ont été retenus pour la présidentielle par le Conseil constitutionnel sur une liste provisoire pouvant être contestée uniquement par ces mêmes candidats préalablement retenus.

   La liste définitive des candidats à la présidentielle sera publiée à l'issue des recours, possibles jusqu'à dimanche.

   str/jhd 

Jeudi, 10 Septembre, 2015 - 16:15