Vous êtes ici

Côte d'Ivoire: la BAD a quintuplé ses appuis financiers en cinq ans

Abidjan, 3 sept 2018 (AFP) - Les financements de la BAD en Côte d'Ivoire ont quintuplé en cinq ans et permis de soutenir le Plan national de développement (PND), a annoncé lundi à Abidjan, la ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Mme Nialé Kaba.

Le portefeuille de la Banque africaine de développement (BAD) sur "la période 2013-2017, est passé de 152,2 milliards de francs CFA (231 millions d'euros) à 802,6 milliards (1,2 milliard d'euros), dont près de 56% sont destinés aux infrastructures routières" a dit Mme Kaba qui a salué "l'excellente coopération entre la BAD et (son) pays".

La ministre ivoirienne, qui s'exprimait lors d'une cérémonie avec la BAD, a souligné que son pays avait enregistré "une performance économique remarquable avec, en moyenne, un taux de croissance de 9% et une hausse du PIB par habitant supérieure à 7% sur la période 2012-2017, dans un contexte marqué par une contraction des cours mondiaux des produits agricoles".

Le taux d'investissement public est passé de 2,6% en 2011 à 6,8% en 2017, alors que le taux d'investissement privé atteignait 14,3% en 2017 contre 6,3% en 2011.

De son côté, la BAD a noté "la faible diversification de l'appareil productif ainsi que le manque de ressources longues pour financer les investissements nécessaires à accroitre les chaines de valeurs agro-industrielles, pour rendre la croissance forte, durable et inclusive".

"Il est nécessaire de poursuivre les efforts d'amélioration de l'environnement des affaires" a déclaré, Mme Marie-Laure Akin-Olugbadé, directrice générale pour l'Afrique de l'ouest de la BAD.

ck/jh

Lundi, 3 Septembre, 2018 - 15:45