Vous êtes ici

Afrique: Une banque émanent de la Ligue arabe a annoncé mercredi la signature de prêts à taux réduits d'un montant total de 26 millions de dollars pour des projets liés aux transports, aux villages et à la jeunesse au Bénin, au Tchad, en Côte d'Ivoire et

 KHARTOUM, 18 jan 2012 - Une banque émanent de la Ligue arabe a annoncé mercredi la signature de prêts à taux réduits d'un montant total de 26 millions de dollars pour des projets liés aux transports, aux villages et à la jeunesse au Bénin, au Tchad, en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso. Le Bénin sera le principal bénéficiaire de ces accords signés avec la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea), avec un prêt de 10,4 millions de dollars pour financer la construction d'un pont sur la rivière Mono afin de développer le commerce avec le Togo voisin. En Côte d'Ivoire, la Badea a accordé un prêt de 6 millions de dollars pour la construction du pont de Jacqueville, près d'Abidjan. "Cette région de la Côte d'Ivoire a besoin de développement pour réduire la pauvreté", a expliqué Bernard Tanoh Boutchoue, ambassadeur ivoirien en Egypte et au Soudan. La banque arabe prêtera aussi 8,2 millions de dollars au Tchad pour un projet de développement des villages et 1,5 million pour fournir une ligne de crédit à des jeunes entrepreneurs au Burkina Faso. Ce dernier projet doit créer un millier de micro-entreprises et 2.000 emplois, selon Lene Segbo, ministre burkinabé de l'Economie et des Finances. Fondée par la Ligue arabe dans les années 1970, la Badea, dont le siège est à Khartoum, fonctionne comme une institution indépendante pour promouvoir la coopération économique et technique entre pays arabes et africains. 

Mercredi, 26 Juin, 2013 - 18:45